André Desroches / TC Media En 2007, une femme âgée dans la cinquantaine qui traversait le boulevard des Trinitaires à la hauteur de Irwin est décédée après avoir été happée par un autobus qui sortait du terminus.

Un accident impliquant une piétonne survenu en novembre à l’angle du boulevard des Trinitaires et de la rue Irwin, près du terminus d’autobus Angrignon, relance la question de la sécurité à cette intersection. L’arrondissement du Sud-Ouest tiendra une réunion le 28 janvier pour discuter des correctifs qui pourraient être apportés.

Le service de police, la ville-centre, la Société de transport de Montréal et les trois conseils intermunicipaux de transport de la Rive-Sud utilisant le terminus propriété de l’Agence métropolitaine de Transport prendront part à la rencontre.

Le 2 novembre dernier, une femme dans la soixantaine a été frappée par un autobus à ce croisement, subissant des blessures aux jambes. En 2007, une femme âgée dans la cinquantaine qui traversait le boulevard des Trinitaires à la hauteur de Irwin est décédée après avoir été happée par un autobus qui sortait du terminus.

Des changements ont été apportés à l’intersection depuis l’accident mortel. «Un corridor pour piétons avec du marquage au sol a été aménagé. Un feu pour piétons a été ajouté et il y a eu une amélioration de la synchronisation des feux de circulation», explique Bruno Tremblay, policier au poste de quartier 15 affecté au dossier de la circulation.

«Des choses ont été faites ces dernières années pour améliorer la sécurité, mais force est de constater que ce n’est pas suffisant», estime la conseillère municipale Anne-Marie Sigouin.

Au cours des dernières années, des tours d’habitation ont été construites un peu au nord du terminus à l’angle des boulevards Newman et des Trinitaires. «Ça amène de plus en plus de piétons au terminus», constate le conseiller municipal Craig Sauvé, président de la Table de sécurité urbaine de l’arrondissement.

Selon les deux conseillers, la signalisation et la reconfiguration de l’entrée du terminus sont des éléments qui doivent être étudiés.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!