Collaboration spéciale La boccia est une discipline paralympique dont les techniques de jeu et les stratégies s’inspirent de la pétanque.

Le Centre d’intégration à la vie active (CIVA) a développé une nouvelle discipline sportive à Montréal adaptée aux jeunes de 8 à 30 ans qui ont de grandes limitations motrices: la boccia junior.

La boccia est une discipline paralympique dont les techniques de jeu et les stratégies s’inspirent de la pétanque.

Ce sport est très populaire auprès des personnes qui ont un lourd handicap physique comme la paralysie cérébrale, la dystrophie musculaire ou une maladie congénitale.

L’ouverture des Jeux du Québec, en 2011, à rendre accessible la boccia aux jeunes dès 2013 démontrait un avenir prometteur pour ce sport auprès de la relève.

«En septembre 2013, nous approchions l’École Polytechnique de Montréal pour mettre sur pied un prototype de rampe de boccia, explique Miguel Sorto, responsable du projet et coordonnateur du développement physique au CIVA. Ce partenariat visait à recourir aux connaissances de spécialistes en ingénierie pour concevoir un prototype adapté aux besoins des jeunes qui ont un lourd handicap.»

Pour Alison Levine, athlète international de boccia et entraîneur de l’équipe junior, «le sport est un moyen de surmonter des obstacles pour atteindre nos buts».

«Le sport m’a appris à être fière de mes habilités et m’a donné le courage d’être une meilleure personne», confie la jeune athlète de 24 ans, qui s’est rendue en quart de finale au Championnat du monde de boccia, à Pékin, en septembre dernier.

Situé dans la Petite-Bourgogne, le CIVA aide depuis plus de 50 ans des jeunes et des adultes qui ont des limitations motrices à avoir une vie saine et active. Il les amène à s’intégrer à la communauté en devenant des artistes ou des athlètes.

Aussi dans Communauté :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!