Les premiers blitz de travaux du pont Champlain débuteront dès cette fin de semaine. Plusieurs voies seront fermées et des entraves sont à prévoir. En 2015, la société des Ponts Jacques Cartier et Champlain incorporée (PJCCI) prévoit des travaux d’une valeur de 127 M$ pour le pont Champlain et de 394 M$ pour l’ensemble des infrastructures reliant Montréal à la Rive-Sud.

En 2014, le PJCCI avait alloué un budget total de 231 M$ pour l’ensemble de ses infrastructures. En 2015, ce budget a augmenté de 163 M$. Pour le pont Champlain, le PJCCI a haussé son budget des rénovations de 40 M$ par rapport à 2014. Avec 127 M$, il s’agit des travaux les plus couteux sur la liste des infrastructures à rénover.
Les autres infrastructures touchées sont : autoroute 15 (18 M$), autoroute Bonaventure (50 M$), pont de contournement (4 M$), Estacade (63 M$), pont Jacques-Cartier (89 M$), tunnel de Melocheville (12 M$) et la section fédérale du pont Honoré-Mercier (31 M$).

« C’est une année de sommet avec des investissements importants. Nous travaillons sur l’ensemble de nos infrastructures et sur les axes principaux entre la Rive-Sud et Montréal. On veut se rattraper avec Champlain. L’an prochain ça va être une année importante, mais pas autant que celle-ci. Les choses vont se stabiliser dans les années à venir », commente Glen Patrick Carlin, premier dirigeant de la PJCCI

Poutres à risque
Le PJCCI a comme projet cette année de placer des treillis aux poutres du pont Champlain. Jusqu’à présent, sept treillis sont installés et 29 autres devraient suivre cette année pour un total de 36. M. Carlin explique que des tests sont effectués avec des camions pour voir comment chaque poutre réagit à leur passage.

« Chaque fois que l’on installe un treillis, on vient de gérer le risque. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de risque parce qu’on met des treillis, mais on y va avec la meilleure de nos connaissances. […] Les emplacements sont basés sur notre appréciation du risque que les poutres en questions peuvent représentés. »

Il ajoute que le PJCCI n’hésitera pas à fermer des voies sur le pont Champlain s’il voit qu’une situation est jugée non sécuritaire.

« Essentiellement, le pont se comporte correctement, en sachant que les poutres sont dans un état de détérioration continue. Notre défi est de garder le pont Champlain sécuritaire jusqu’à ce que le nouveau pont Champlain soit opérationnel, qui sera en décembre 2018. […]On va être responsable dans cette gestion. On doit être vigilant avec le pont Champlain. »

Par ailleurs, le PJCCI vise à enlever le plus possible de camion des voies de rive du pont afin de les ramener dans les voies centrales.

Premiers blitz de travaux
Une seule voie par direction sera ouverte lors des deux blitz de travaux qui auront lieu dans le corridor Champlain la fin de semaine du vendredi 1er mai (21h) au lundi 4 mai (5h) ainsi que celle du vendredi 15 mai (21h) au mardi 19 mai (3h). La direction nord sera fermée alors qu’un contresens se possible du côté de la direction sud. Par ailleurs, la vitesse sur le réseau sera réduite à 50km/h.
Ces travaux auront pour but de travailler sur le remplacement de joints de dilatation et faire la réfection de la structure du viaduc S situé à l’Est du pont Clément. Également, des travaux majeurs d’entretien auront lieu tout comme le pavage sur l’autoroute 15.
Également, trois autres blitz sont prévus à l’automne à la fin octobre et début novembre. La PJCCI procédera à l’installation de treillis modulaires sous le pont Champlain.

Pont Honoré-Mercier
Ce sont les usagers du pont Honoré-Mercier qui seront le plus incommodés par les entraves et les bouchons de circulation. Ils devront prendre leur mal en patience cet été puisqu’une seule voie sera disponible dans chacune des directions, de jour comme de nuit, lors des travaux du 20 juin au 17 août. La PJCCI continue son plan de remplacement du tablier de béton et cette année, les travaux s’effectueront au niveau de la voie maritime pendant huit semaines consécutives. Différentes mesures d’atténuation seront mises en places.

« On ne peut pas laisser le tablier dans cet état, le pont date de 1959. Cependant, à la hauteur de la voie maritime les travaux sont complexes. […] C’est fort probablement les travaux les plus importants qui vont toucher les usagers cet été », explique M. Carlin.

Le pont Jacques Cartier, l’autoroute Bonaventure, l’Estacade et le tunnel Melocheville ne seront pas laissés aux dépourvues puisqu’ils auront leurs lots de blitz de travaux.

Autoroute Bonaventure
Au niveau de l’autoroute Bonaventure, les travaux de remplacement du tablier des voies surélevées se termineront cette année. Cela nécessitera la fermeture de deux voies sur six de mai à décembre.

Pont Jacques Cartier
Cette année, des travaux de renforcement de la structure d’acier du pont Jacques-Cartier auront lieu. Il y aura aussi des travaux de nettoyage, le remplacement de panneaux à message variable électroniques et la peinture sur des éléments d’acier de la travée au-dessus du fleuve.

Nouvelle piste cyclable
Au niveau de l’Estacade, les travaux consisteront en un renforcement du tablier, mais aussi l’amorce de la construction d’une piste cyclable en site propre (propre emplacement). Actuellement, la seule délimitation entre les véhicules lourds et les cyclistes est une marque au sol.
Anne-Marie Braconnier, directrice communications par intérim des PJCCI explique que les travaux débutent cette année et se termineront en 2016. Ils permettront d’insérer une piste cyclable de 3m de large.

« Ça va être une nouvelle piste cyclable. Elle va avoir son propre emplacement dédié et l’Estacade va être réservée aux véhicules. C’est intéressant pour les résidents à proximité. Avec les travaux du nouveau pont, on doit renforcer l’Estacade parce qu’elle n’a pas été prévue pour les véhicules lourds. C’est un élément de sécurité de mettre les piétons et cyclistes à part des véhicules. »

Île-des-Soeurs
Le PJCCI a affirmé que cette année, les habitants de l’Île-des-Sœurs seront moins enclavés avec les travaux qui seront effectués sur le corridor du pont Champlain. Le seul accès pour l’Île-des-Sœurs entièrement inaccessible durant les blitz du mois de mai est celui du pont Clément.

Il y aura des treillis modulaires qui vont être installés près de l’île parce que les eaux ne sont pas assez profondes pour amener des barges selon Mme Braconnier. Toutefois, M. Carlin affirme que le scénario de gestion e la circulation n’est pas du tout le même cette année et qu’il va y avoir des voies ouvertes.

« L’an passé quand on a décidé de faire des blitz au pont Champlain durant les fins de semaine de travaux intenses, ont avait jugé bon de fermer complètement les directions du pont vers Montréal en se disant que les usagers auraient d’autres choix. Toutefois, le problème que ça nous apporte c’est les gens de l’Île-des-Sœurs sont moins desservis quand les directions du pont Champlain sont complètement fermées pour les travaux. »

Pour ce qui est du dernier blitz prévu à l’automne, les entraves toucheront la Rive-Sud près de la 132.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!