TC Media - Christine Emond Maxime Robillard tentera sa chance au Challenge Art Latte de Natrel qui se tiendra au Vieux Port de Montréal le 3 septembre.

Un café éthiopien au goût de bleuets a changé la vie du Verdunois Maxime Robillard en 2012. Cette découverte l’a mené vers le métier de barista, et il tentera de remporter le titre de champion d’art latte du Québec en participant au deuxième Challenge de Natrel, du 3 au 5 septembre.

Dix compétiteurs s’affronteront au Vieux Port de Montréal dans le cadre du festival culinaire YULEAT. Et Maxime croit en ses capacités dans l’art de préparer du café. «J’ai déjà croisé les autres participants, notre domaine est assez restreint, mais je maîtrise les techniques», dit-il.

Un bon café latte se distingue non seulement par son goût et sa texture, mais également par l’esthétisme de la mousse de lait qui se trouve sur le dessus. Plusieurs motifs originaux peuvent être dessinés alors que le barista la verse.

Certains des participants doivent s’entraîner intensivement, mais ce n’est pas le cas du Verdunois. Maxime Robillard compte plutôt sur son expérience des trois dernières années.

«Je ne pense pas apprendre quelque chose de nouveau une semaine avant la compétition, explique-t-il. C’est mon travail, donc je n’ai pas à stresser!» Il souhaite se classer parmi les trois meilleurs.

La première position le mènerait en Australie, où il aurait l’opportunité de se perfectionner pendant une semaine avec Caleb Cha, le champion mondial d’art latte de 2015.

Performance

Le jeune homme de 25 ans a été sélectionné par Benjamin Put, trois fois champion canadien et 3e au Championnat mondial barista en 2015. Quelques dizaines de Québécois lui ont fait parvenir une photo de leur création et le juge se basait sur les critères esthétiques pour choisir les dix finalistes.

Un jury composé de cinq sommités en art latte provenant des quatre coins du monde seront rassemblés dans le Vieux-Port pour le Challenge. C’est eux qui auront à départager les performances des Québécois.

L’événement sera à nouveau animé par Pénélope McQuade en plus de diverses activités entourant l’art du café latte

Un monde à découvrir

Chaque café a un goût qui lui est propre et c’est ce que souhaite faire découvrir M. Robillard à ses clients du Noble Café, situé sur l’avenue Laurier.

Le barista en a un préféré chaque semaine, selon ses découvertes. «C’est vraiment personnel les goûts et ça peut rappeler des souvenirs, comme la fois où j’en ai découvert un qui rappelait les chocolats au caramel Turtles», relate-t-il.

Maxime se passionne pour sa profession, mais se désole qu’elle ne soit pas plus reconnue au Québec. Il espère que ce Challenge de Natrel permettra de faire découvrir la magie du café au lait.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!