Collaboration spéciale - FRANCOIS MELLET Le triathlon de Verdun aura lieu le 9 août sur les berges du fleuve Saint-Laurent.

Les organisateurs du Triathlon de Verdun s’attendent à une participation record cette année, alors que l’événement est de plus en plus reconnu sur la scène nationale. Des sportifs de l’Ontario et de la Nouvelle-Écosse se joindront aux nombreux triathlètes québécois réunis pour l’occasion. Certains viendront même d’aussi loin que les États-Unis pour l’occasion.

Au cours des dernières années, entre 800 et 850 participants ont rivalisé d’efforts afin de remporter le Triathlon de Verdun. Aujourd’hui, à dix jours de la 18e édition qui aura lieu le 9 août, cette barre est déjà franchie.

«On s’attend à recevoir entre 1000 et 1100 inscriptions, soit une augmentation de 25% par rapport aux années précédentes, se réjouit Danick Charpentier, codirecteur de course. C’est une super belle année pour nous, alors que le triathlon connaît un essor au Québec.»

M. Charpentier associe la popularité grandissante de son événement à la plus grande visibilité des courses de type «Iron Man», ainsi qu’à la collaboration de l’arrondissement de Verdun qui a amélioré le site de la compétition.

«Les cols bleus ont refait le pavage du boulevard LaSalle l’année dernière, qui fait partie de notre circuit à vélo. On avait reçu plusieurs critiques à ce sujet, et le changement attire plusieurs personnes», ajoute-t-il.

De débutant à élite
Le Triathlon de Verdun est l’une des cinq courses incluses dans le circuit élite de la Coupe du Québec, la série la plus prestigieuse de la province. Les triathlètes les plus prometteurs, qui risquent d’éventuellement compétitionner sur la scène internationale, y sont réunis afin d’améliorer leur classement.

Ces derniers devront parcourir 450 mètres de natation dans le fleuve, 20 kilomètres de vélo, qui correspondent à quatre boucles du boulevard Lasalle et de la rue Fayolle, et 10 km de course à pied sur la piste cyclable qui longe le fleuve.

Outre ces sportifs élites, des participants de plus de dix catégories différentes selon l’âge et le niveau, seront sur la ligne de départ (dimanche). Ainsi, dès l’âge de cinq ans, les enfants peuvent s’initier à la discipline.

«Pour encourager les moins expérimentés à essayer le sport, nous avons adapté le triathlon afin de raccourcir les distances, explique M. Charpentier. Dans ce type d’initiation, les participants sont également encouragés à faire la portion natation en piscine, au Natatorium, plutôt qu’en eau libre, qui en effraie parfois certains.»

L’année dernière, plusieurs résidents de Verdun se sont démarqués lors de l’événement. Christine Chenard-Guay a terminé première dans sa catégorie (femmes 35-39 ans) au triathlon sprint. Le Verdunois Antonio Samson a également eu ce privilège au duathlon sprint.

Quelques places sont encore disponibles pour participer au Triathlon de Verdun. Pour s’inscrire.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!