Anne-Frédérique Hébert-Dolbec/TC Media Alexandre Lanthier et Julie Desrochers, les artistes derrière L'enquête secrète de la ruelle et leurs enfants, personnages principaux du récit.

Le récit pour enfant L’enquête secrète de la ruelle est né d’une volonté commune de raconter une histoire qui serait aussi celle d’un quartier: Verdun. Les collaborateurs Julie Durocher, Jean-François Sénéchal et Alexandre Lanthier proposent un album unique en son genre, qui rend hommage autant au paysage urbain qu’à l’imagination propre à l’enfance.

Quel enfant n’a pas observé ses voisins en leur inventant une existence complètement farfelue? Cette vieille femme au nez crochu n’est-elle pas une sorcière qui enlève les enfants le soir de l’Halloween? Ce grand homme ne cache-t-il pas de sombres secrets sous son immense parka?

En parcourant les rues, les ruelles, les parcs et les berges de Verdun, Filou, Charlot, Zac et Lili partent à la recherche de M. Lagacé, leur voisin disparu depuis quelques jours. À travers leurs aventures, les lecteurs rencontreront une multitude de suspects et redécouvriront leur quartier sous un nouveau jour.

Force commune
Le livre met en vedette les enfants des trois collaborateurs, en plus de plusieurs voisins et amis qui ont pris part au projet un peu par hasard. «J’ai repéré des gens dans la rue ou à l’école des enfants, qui avaient une allure théâtrale ou un visage expressif, relate la photographe Julie Durocher. Je voyais tout de suite des personnages en eux.»

Grâce aux excellentes photos qui remplacent les traditionnelles illustrations des livres pour enfants, une éducatrice à la garderie avec ses grands cheveux noirs en bataille est devenue une excellente sorcière. Un homme avec de gros muscles qui habite le quartier s’est transformé en super vilain qui s’attaque à d’innocentes victimes la nuit venue.

«Je les ai approchés. Et bien qu’ils n’aient aucune idée du résultat final, ils ont accepté de participer au projet.»

La vie de quartier, qui représente le contexte de l’histoire, devient donc en plus le plus important moteur créatif du livre.

«Je voulais non seulement qu’on voit Verdun, mais aussi la vitalité de ce quartier qui a souvent mauvaise presse, explique Mme Durocher. La chaleur des gens, la vivacité d’esprit des enfants et la communauté qui se tient, sont tous des aspects qui transparaissent dans l’œuvre.»

À la suite de cette aventure littéraire qui aura exigé près de deux ans de travail, les artistes soutiennent avoir eu une véritable piqûre pour la littérature jeunesse.

«Ce projet, on l’a fait en premier pour créer un legs pour nos enfants, raconte M. Lanthier. On a eu du plaisir du début à la fin. Ce sera toujours de merveilleux souvenirs. Le plus vieux est très fier, tous ses amis à l’école exigent d’être dans notre prochain livre!»

D’autres projets sont déjà en chantier, et la prochaine œuvre pourrait bien encenser la beauté de notre hiver québécois.

Pour plus d’informations sur le travail des collaborateurs.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!