TC Media - Félix O.J. Fournier Le maire de Montréal, Denis Coderre, a fait visiter l'usine au nouveau ministre fédéral des infrastructures Amarjeet Sohi.

Pour éviter la contamination de l’eau à cause du nouveau tracé de l’autoroute 15, une nouvelle conduite de près d’un kilomètre sera construite pour approvisionner l’usine Atwater, à Verdun. Une enveloppe de 100 M$ est prévue pour l’exécution des travaux 30m sous terre, dans le roc.

La première usine de filtration en importance au Québec puisera son eau dans un tuyau de 5m de diamètre installé entre le pont de la rue Galt et le bassin de rétention actuel, soit sur une distance de 1300 mètres. «C’est l’option la plus simple. En plus, ça ne changera pas le décor», dit le maire de Verdun et conseiller associé à l’eau, Jean-François Parenteau, en s’appuyant sur différentes études réalisées dans le cadre du projet.

Alternatives

Actuellement, près de la moitié de l’eau potable de Montréal est pompée à partir du canal de l’Aqueduc. Les risques de contamination sont augmentés avec l’élargissement de la voie rapide, nécessaire pour le nouveau pont Champlain.

L’idée de poser un mur protecteur longeant le canal de l’Aqueduc ou y déposer une conduite au fond ont été rejetées puisqu’elles auraient entravé le débit de l’eau et incidemment, l’approvisionnement de l’usine Atwater.

De plus, la contamination de l’eau n’aurait pas nécessairement pu être évitée en raison de la perméabilité du fond du canal, à l’instar du lit d’une rivière.

Au terme de la construction, qui sera amorcée dès le début de 2017, plus de 15 % du parcours de l’eau entre le fleuve et l’usine de filtration se fera en canalisation. L’appel d’offres sera lancé cet automne. L’installation devrait se terminer en mai 2018.

Des mesures seront prises tout au long des travaux pour s’assurer de la bonne qualité de l’eau.

Financement

Le maire de Montréal, Denis Coderre, souhaitant une aide financière d’Ottawa, a fait visiter les installations au ministre fédéral des Infrastructures, Amarjeet Sohi

Coderre a toutefois refusé de répondre aux questions des médias. Il s’est contenté de mentionner de la Ville de Montréal aux sinistrés des importants feux de forêt qui font rage à Fort McMurray, en Alberta. Notons que M. Sohi est le député de la circonscription d’Edmonton.

Les infrastructures relèvent non seulement du fédéral, qui pourrait absorber jusqu’à la moitié des coûts, mais également du provincial, d’où la présence du ministre des Affaires municipales et de la Sécurité publique, Martin Coiteux.

Historique

Le canal présent dans le paysage montréalais depuis 1854 demeurera, mais l’eau qui circule sur ses 40 mètres de large dans la zone à risque ne sera plus utilisée à des fins de consommation.

Son embouchure se trouve à 2,4 kilomètres en amont des rapides de Lachine et à huit kilomètres de l’usine.

En moyenne, 650 000 m2 d’eau par jour sont traités à l’usine. Elle produit 42% de la consommation journalière de l’île de Montréal et dessert tous les arrondissements de la ville, en plus des municipalités de Charlemagne, Montréal-Est, Westmount, Côte-Saint-Luc, Montréal-Ouest, Mont-Royal et Hampstead.

L’usine Atwater a été inaugurée en 1911 et est la deuxième usine de traitement d’eau en importance au Canada. Aucun incident de déversement  n’y a jamais été signalé.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!