Josie Desmarais/TC Media

Certaines entreprises réussissent à innover et à adapter leurs produits et services à l’évolution de la demande. Depuis 90 ans, l’entreprise familiale L.L.Lozeau a su se bâtir une solide réputation dans le monde de la photographie.

Faisant fi de la révolution des téléphones intelligents, Manon Lozeau-Simard, vice-présidente principale et copropriétaire chez L.L. Lozeau, voit plutôt dans l’apparition des téléphones intelligents et des tablettes une opportunité de piquer l’intérêt des preneurs d’images en herbe.

«Il n’y a jamais eu autant de personnes qui font de la photo et de la vidéo grâce aux cellulaires. Cependant, les gens se rendent compte que les images ne sont pas toujours aussi belles que sur l’écran de leurs appareils. Ceux qui veulent pousser l’expérience plus loin vont se tourner vers des outils plus performants. Finalement, le téléphone intelligent a créé une nouvelle génération de photographes», souligne Mme Lozeau-Simard.

Celle-ci prend en exemple la horde de vloggeurs sur YouTube, un métier en pleine croissance particulièrement prisé par les plus jeunes. «Ceux qui sont sérieux ne se contenteront pas de leur iPhone, ils vont aller chercher du plus haut de gamme», explique-t-elle.

Les appareils portables auront tout de même affecté les ventes des petits appareils numériques, dit «compactes», reconnaît-elle. «C’est certain que nous devons nous adapter aux nouvelles technologies et offrir les plus récents produits», affirme Mme Lozeau-Simard.

Drones, caméras sport à l’épreuve de l’eau et des chocs, vidéo en très haute définition, l’appétit des consommateurs semble ne pas avoir de fin pour les gadgets du jour. La plus récente tendance? Les images tournées en 360 degrés et les outils en réalité virtuelle font déjà leur apparition sur les tablettes.

Qu’en est-il des nostalgiques de la pellicule? «Il y a des gens pour qui jouer dans une salle noire ne s’équivaut pas», insiste-t-elle. Comparant le hobby au tricot pour certains, la passion de l’argentique et du polaroid ne s’éteindra pas demain, selon la propriétaire du commerce.

Une histoire de famille
C’est en 1927 que Léo Laurent Lozeau fonde le magasin L.L.Lozeau, alors spécialisé en finition de photos et en photographie de mariage. Dès 1940, la vente d’appareils photo vient s’ajouter à la finition de photos.

La fille du fondateur, Lise Lozeau, se joint en 1964 à ses parents au sein de l’entreprise, assurant ainsi la relève.

La deuxième génération prend les rênes de l’entreprise en 1973 : monsieur et madame Lozeau laissent la direction de l’entreprise à leur fille, Lise, et son conjoint, Jean Simard. L’entreprise fait l’acquisition, en 1979, du premier laboratoire de finition photo 1 heure pour le développement et l’impression de films en couleurs au Canada.

L’année 1993 voit l’entrée de la troisième génération dans l’entreprise avec l’arrivée de Manon et Stéphane Simard.

L.L.Lozeau s’installe en 2004 dans une nouvelle bâtisse. L’établissement représente maintenant la plus grande surface de vente en produits photographiques au Québec.

En septembre 2013, Lozeau inaugure son nouvel espace vidéo pro & Location situé au 6235 St-Hubert.

En 2014, les drones atterrissent sur les tablettes, annonçant le futur de la prise d’images.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus