Isabelle Bergeron/TC Media Le Miss Villeray ferme ses portes, du 29 mai au 8 juin, à la suite de la suspension de son permis d'alcool.

Depuis le 29 mai dernier, les clients du Miss Villeray se cognent le nez sur une porte close. L’établissement a cessé ses activités à la suite de la suspension de son permis d’alcool.

La Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) a interrompu le permis d’alcool du bar pour une durée de 10 jours, car «le Miss Villeray aurait exercé un mauvais contrôle sur sa clientèle bruyante à l’extérieur de son bar».

«Des voisins d’en face se plaignent que les gens parlent trop fort lorsqu’ils vont fumer ou lorsqu’ils quittent notre établissement. Toutefois, la population bruyante n’est pas toujours originaire du Miss Villeray», soulève le propriétaire de l’entreprise, Alain Bourgeois.

Afin d’améliorer la cohabitation entre les riverains et le commerce, le propriétaire a mis en place plusieurs mesures pour réduire les nuisances sonores.

Le propriétaire a mis en place plusieurs mesures pour diminuer les nuisances sonores.

Le propriétaire a mis en place plusieurs mesures pour diminuer les nuisances sonores.

«Nous avons refait les fenêtres en ajoutant une fibre acoustique qui diminue le bruit. Nous avons également engagé des portiers qui rappellent aux clients de ne pas faire trop de bruit», souligne-t-il.

Cette suspension est la première condamnation du Miss Villeray depuis le changement de propriétaire, en 2008. «Nous avons un dossier propre. Nous n’avons jamais eu de drogue ou de mouche dans une bière. Nous avons eu une contravention pour le bruit, une fois, et nous avons fait les ajustements pour corriger la situation. Nous voulons cohabiter avec nos voisins et être un ajout intéressant pour le quartier», fait valoir le propriétaire.

Terrasse
La nouvelle terrasse du Miss Villeray, qui devrait ouvrir sous peu, serait à l’origine du dossier, estime M. Bourgeois.

«Les voisins ont peur avec l’ouverture de la terrasse. Ils ne savent pas à quoi s’attendre, mais je les respecte. Il n’y aura pas de musique sur la terrasse et elle fermera à 21h. Ce ne sera pas un endroit pour faire la fête, mais bien un lieu où manger et prendre une bière. C’est comme un restaurant.»

Fermé pour travaux

À la suite de cette suspension, le propriétaire aurait pu continuer d’accueillir ses clients, sans leur vendre d’alcool. Toutefois, il a décidé de profiter de la situation pour effectuer des travaux.

«Au Miss, pas de permis d’alcool vaut mieux fermer. Nous avons retapé les planchers, repeinturé et nettoyé le tout. Nous allons rouvrir le 8 juin prochain», annonce M. Bourgeois.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus