Depuis le moment où il a annoncé qu’il se lançait dans la course aux présidentielles américaines jusqu’à aujourd’hui, 24 octobre 2016, Donald Trump a insulté des dizaines de personnes via son compte Twitter, sa plateforme de choix pour faire passer ses opinions.

Le New York Times s’est demandé combien de personnes Donald Trump avait bien pu insulter. Leur réponse? Deux pages complètes, bien remplies.

En effet, le journal a consacré deux pages entières de son journal pour recenser les personnes, endroits et choses qui ont été la cible des attaques de Donald Trump.

Les personnes qui ont le plus souvent été victimes des insultes du candidat républicain sont (bien entendu) Hillary Clinton, Ted Cruz, Jeb Bush, les médias et Macy’s, entre autres.

La liste en format numérique se trouve ici. (On peut y lire le nombre de fois que Donald Trump a utilisé le mot «crooked» pour décrire Hillary Clinton!)

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus