Pour marquer son 30e anniversaire, la compagnie aérienne Ryanair propose à trente heureux élus d’afficher leur visage sur le fuselage de ses Boeing 737.

La compagnie décrit cette campagne de marketing en deux phrases accrocheuses : «Votre visage sur un avion. C’est un rêve que vous n’aviez pas pensé avoir jusqu’à aujourd’hui».

Il est vrai qu’à part Hello Kitty, Tintin ou le Hobbit, personne ne peut encore se vanter de figurer sur le fuselage d’un avion.

Pour espérer faire partie des 30 élus, les participants à ce concours doivent rédiger un message de 500 caractères maximum pour expliquer pourquoi leur portrait devrait s’afficher sur l’un des 30 Boeing 737 de la compagnie.

Les personnes retenues verront leur portrait, leur nom et leur signature collés en grand format sur un appareil six mois durant.

Ryanair n’est pas la seule compagnie à recourir à des campagnes étonnantes pour faire le buzz. Virgin Atlantic, par exemple, est une habituée de ce type de publicité.

L’une des plus décalées à ce jour a fait les gros titres dans les années 1990 quand British Airways commanditait la construction du London Eye, la célèbre roue de Londres. Lorsque les équipes de construction ont dû faire face à des difficultés techniques pour ériger la roue, Richard Branson, le directeur farfelu de la compagnie Virgin Atlantic, a commandé un dirigeable pour qu’il survole le site en arborant le message «BA can’t get it up» (un jeu de mots un brin sexuel sur l’impuissance de British Airways).

Les personnes qui rêvent de se voir sur les appareils de Ryanair peuvent envoyer leur photo et leur message jusqu’au 31 août à l’adresse suivante: https://apps.facebook.com/ryanairapp/

Les lauréats seront annoncés le 1er septembre et les portraits des vainqueurs seront affichés avant le 31 janvier 2016.

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!