Mason Wells, 19 ans, est un américain qui voyage beaucoup.

Mardi le 22 mars 2016, il était allé reconduire une amie à l’aéroport de Bruxelles lorsqu’une des bombes a explosé près de lui. Mason Wells s’en sort pratiquement indemne. Il n’a subit que quelques brûlures et un déchirement musculaire. Il devrait s’en remettre totalement.

Mais là n’est pas sa plus grande chance. En l’échappant belle à Bruxelles, Mason Wells aura survécu à un second attentat terroriste en quelques années. En effet, le jeune de 19 ans était aux premières loges lors de l’attentat de Boston au marathon en avril 2013, alors qu’il encourageait sa mère qui courait le marathon. Il se trouvait à quelques pas de là lorsque les bombes ont explosé, s’en sortant indemne.

Comble du malheur, Mason Wells se trouvait en France le 13 novembre 2015 lors des attentats qui auront fait 130 morts à Paris.

Comme on dit, «jamais deux sans trois». Quelles sont les chances que Mason Wells soit encore témoin/victime d’une attaque terroriste? Sait-on jamais.

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!