Je repoussais les théories du complot jusqu’au jour où j’ai visionné le documentaire La révélation des pyramides. J’ai été ébranlé.

Comme tout le monde, je pensais que tout avait été dit concernant la grande pyramide de Gizeh, et là, j’ai découvert, à mon tour, que des faits inexpliqués sont restés ignorés par l’égyptologie.

Dès les 10 premières minutes du récit, on reçoit comme cadeau de bienvenue le passage en revue des huit principales prouesses accomplies par les bâtisseurs pour la construction de la grande pyramide. Un chantier colossal, une performance hors norme, des conditions de travail extrêmement difficiles et des choix de construction d’une grande complexité et d’une stupéfiante précision. Même de nos jours, il serait très difficile pour la plupart des bâtisseurs d’atteindre de telles prouesses.

D’emblée, comme l’a si bien dit la narratrice, il y a environ 45 siècles, alors que le reste des humains se promenaient encore vêtus de peaux de bêtes,  les bâtisseurs ont rasé une colline de calcaire, façonné un dallage gigantesque sur près de 60 000 m2, soit la surface de plus de 6 terrains de football, empilé plus de 2 millions de blocs d’un poids total estimé à 6 200 000 tonnes (la hauteur d’un immeuble de 42 étages), construit un couloir étroit et totalement rectiligne de près de 100 m qui traverse la pyramide et s’enfonce dans la roche, hissé 130 dalles de granite (ajustées au 10e de mm) à 70 m au-dessus du sol, donné 8 faces à leur chef-d’œuvre (au lieu de 4) pour obtenir une résistance hors pair aux séismes. L’ensemble, d’une précision d’assemblage et d’orientation moderne, a été érigé en seulement 20 ans avec, comme simples outils, un burin de cuivre et une boule en diorite.

Le monde a gobé cette absurdité.

Mais ce n’est pas tout! Quand vous allez découvrir les coïncidences et les liens évidents entre la pyramide de Gizeh et d’autres sites archéologiques sacrés de notre planète, vous allez avoir le vertige. Quand vous allez comprendre les explications mathématiques et physiques ainsi que le langage employé dans ce film, vous allez vous dresser debout dans votre salon et faire les cent pas en vous tirant les cheveux, car il y a de quoi devenir fou! Si les preuves sont là, c’est qu’il doit y avoir une origine, une raison.

Entre le hasard ou la main de Dieu, ce qui est hallucinant dans ce film, c’est cette accumulation impressionnante de faits. C’est perturbant. Pourtant, une explication rationnelle aux énigmes de notre passé est possible. Qui aurait accompli toutes ces prouesses?

Pour plus de détails, lisez le blogue Les auteurs de La révélation des pyramides, sur le blogue Autrement dit.

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles de Métro

Les commentaires pour cette chronique sont désormais fermés.

Aussi dans Autrement dit :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!