Plusieurs artistes québécois ont fait des sorties récemment se plaignant de ne plus tourner sur les radios montréalaises, qui préférent opter pour des chansons traduites de l’anglais ou des reprises « dance » de grandes chansons à texte comme « Do you, do you St-Tropez ».
Après tout, pourquoi jouer Arianne Moffatt plus souvent quand on a à sa disposition des pièces engagées comme:
On peut marcher pieds nus à Saint-Tropez
Pas besoin de costume à Saint-Tropez
Un vieux blue jean suffit pour s’habiller, yé
C’est la tenue rêvée de Saint-Tropez
C’est une tendance extrèmement dangeureuse. Vous trouvez qu’on exagère? Les traductions de chansons ont donné lieu à ce qu’il y a de pire dans l’histoire de la musique! Qui ne se souvient pas de Michèle Richard, massacrant en français « I will survive »?
Eh bien il y a pire! Voici probablement la pire traduction de chanson de toute l’histoire (via @TotalCrap1)

Aussi dans Les Justiciers masqués :

blog comments powered by Disqus