Plusieurs artistes québécois ont fait des sorties récemment se plaignant de ne plus tourner sur les radios montréalaises, qui préférent opter pour des chansons traduites de l’anglais ou des reprises « dance » de grandes chansons à texte comme « Do you, do you St-Tropez ».
Après tout, pourquoi jouer Arianne Moffatt plus souvent quand on a à sa disposition des pièces engagées comme:
On peut marcher pieds nus à Saint-Tropez
Pas besoin de costume à Saint-Tropez
Un vieux blue jean suffit pour s’habiller, yé
C’est la tenue rêvée de Saint-Tropez
C’est une tendance extrèmement dangeureuse. Vous trouvez qu’on exagère? Les traductions de chansons ont donné lieu à ce qu’il y a de pire dans l’histoire de la musique! Qui ne se souvient pas de Michèle Richard, massacrant en français « I will survive »?
Eh bien il y a pire! Voici probablement la pire traduction de chanson de toute l’histoire (via @TotalCrap1)

Aussi dans Les Justiciers masqués :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!