Une rumeur ou une fausse nouvelle à me signaler? Écrivez-moi à camille.lopez@journalmetro.com ou sur ma page Facebook.


Ces dernières années, la mode de consommer de l’eau alcaline (ou basique) a explosé. On vend des bouteilles d’eau «au pH basique» à des prix élevés, des machines pour baisser le taux d’acidité de l’eau du robinet pour contrer les «effets négatifs de l’eau acide» à plus de 1000$, des filtres à eau «spécial alcalins», et j’en passe.

Voici un bel exemple, tiré d’une publication Facebook que j’aurais préférée ne jamais voir:

Malheureusement, ce n’est pas que la chanteuse québécoise adepte de la touche CAPS LOCK qui en fait la promotion. La plupart des sites de médecine alternative le font aussi.

La théorie qu’on met de l’avant, c’est que tous les organismes des gens atteints du cancer ont un pH trop acide. On y ajoute le fait que les cancers ne peuvent pas survivre dans des environnements alcalins, l’opposé du taux de pH acide, et le tour est joué: on a guéri le cancer!

Alors, ce miracle, est-il trop beau pour être vrai? Absolument.

«Notre corps régule son pH lui-même, et ce, peu importe la quantité d’eau alcaline qu’on pourrait boire, m’a expliqué Joëlle Pelletier, professeure de chimie à l’Université de Montréal et spécialiste en biochimie. Le seul effet négatif? On sera plus pauvre pour l’avoir achetée!» 

C’est simple: pour être capable de digérer les aliments, l’estomac produit de l’acide. Alors, tout ce qu’on ingère, incluant l’eau alcaline, deviendra aussi (très) acide. La magie là-dedans, comme le souligne la chimiste, c’est que le corps peut s’occuper de réguler son pH tout seul comme un grand.

Comme l’a expliqué le Pharmachien en 2015 dans un article qui dément plusieurs rumeurs sur le sujet, il est vrai de que les cellules cancéreuses ne peuvent survivre en milieu alcalin. Mais c’est aussi le cas pour toutes les autres cellules du corps.

Libre à vous de choisir de n’avoir aucune cellule humaine vivante. Au moins, vous aurez une belle machine AquaLife, 1195$ en moins dans votre compte en banque et le soutien de Marie-Chantal Toupin. Mais bon, pas pour très très longtemps.

Soyez vigilants!


Suivez le Métroscope sur Twitter et Facebook

Aussi dans Métroscope :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!