Jimmy Hamelin La proposition de Mélissa Nepton pour Target, inspirée des années 1960, joue sur les contrastes, avec des matières comme le chiffon et le faux cuir.

Décidément, 2013 est vraiment l’année de Mélissa Nepton. Enceinte de 9 mois, la designer, qui a présenté un des défilés les plus applaudis de la 24e Semaine mode Montréal, vient de remporter la Bourse Target de 25 000 $ pour les créateurs émergents. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la future maman a vécu une semaine riche en émotions!

Du Mélissa Nepton à petits prix? C’est la promesse que fait Target : la jeune designer sera appelée à créer une collection capsule qui sera offerte dans les magasins du géant américain l’année prochaine. Excellent coup de pub pour la chaîne, qui ouvre ses premières portes ici dans quMélissa Neptonelques semaines; ça fait longtemps qu’on en parle et maintenant que c’est imminent, on est encore plus curieux de découvrir ce qu’elle aura de beau à proposer.

Le jury n’a cependant pas eu la tâche facile. Ceux qui ont assisté à la compétition, jeudi soir, en ont été témoins : les cinq finalistes (Anastasia Lomonova, by Thomas, Nisse et UNTTLD complétaient le palmarès), qui présentaient chacun trois ensemble dont une robe de soirée, ont tous impressionné à leur manière. J’ai particulièrement aimé les propositions d’Anastasia Lomonova, qui a créé un magnifique trench dans les tons de sable, et de Natasha Thomas, dont la petite robe noire à paillettes était sublime.

Pour élaborer cette capsule, Mélissa Nepton a gardé l’esprit de sa collection automne-hiver 2013-2014, qui jouait sur les contrastes. «Pour Target, je vais utiliser du faux cuir, du chiffon, des paillettes et des mélanges d’imprimés, a-t-elle expliqué. Il y aura aussi de la couleur; je me suis permis d’explorer des zones auxquelles je ne touche pas habituellement.»

Les différences ne s’arrêtent pas là. «Les choix de matières et les coupes sont évidemment différents; moins de matières naturelles, moins de drapés, mais tout en gardant ma signature.»

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!