Métro
  • Soirée Rapkeb @ Club Soda
  • Young Jeezy @ L’Olympia
    ANNULÉ
  • ROHFF @ Club Soda
    Samedi 7 avril
  • EPMD @ Club Soda
    Dimanche 8 avril

Je n’avais aucune idée jusqu’à il y a deux jours que Montréal avait son festival hip-hop…. et c’est en fin de semaine! Soirée RAPKEP (Manu Militari, Treizième Étage, Samian, CEA, etc.) au Club Soda, et Young Jeezy à L’Olympia ce soir. ROHFF au Club Soda le lendemain. Puis, dimanche, EPMD au Club Soda. Des mauvaises langues diront que ce n’est pas d’hier que les artisans et promoteurs hip-hop sont un peu broche à foin, mais bon, ça ne change rien au fait qu’on aurait dû en entendre parler avant. Peut-être aussi qu’ils ne veulent pas trop de monde dans leurs événements. Fort possible. Moins de fans de hip-hop signifie moins de trouble. Un spectacle de hip-hop avec 10 personnes dans la salle, ça risque pas mal moins de foutre le bordel qu’avec 1 000 fans en délire. C’est connu. Je ne l’invente pas.

Le problème, ce n’est pas que les gens deviennent plus abrutis en groupe, c’est le rap. Même la Régie des alcools, avec ses récentes décisions de «bannir» le hip-hop de certains établissements, est d’accord avec moi. Je vous le dis. Ils viennent d’allumer. Quelle bonne idée. C’est grâce à un bar de Pointe-Claire qu’on en a entendu parler. Le bar Le Pionnier a dû s’engager à ne pas présenter de spectacle hip-hop pour pouvoir obtenir son permis d’alcool. Pas de hip-hop, pas de trouble. C’est connu. Imaginez maintenant un festival de quatre jours de hip-hop. Aïe, aïe, aïe. J’espère que l’escouade anti-émeute est prête.

Je suis surpris que les Noirs… heu… les fans de hip-hop ne prennent pas exemple sur les autres cultures. C’est connu, un spectacle de Blancs… heu… punk ou rock, se passe toujours dans la joie et la bonne humeur. Entre vous et moi, je n’ai jamais vu ou entendu parler de bagarres dans un bar de la ville où on ne joue pas de hip-hop. Jamais. Un bar sans hip-hop = un havre de paix. Je ne vois pas vraiment la différence entre le Fuzzy de Laval et le Polar Bear Club.

De la violence dans un show punk!? Quoi? Bon, OK, je me rappelle un certain soir de 2003 quand une émeute a éclaté devant le Medley. Le groupe punk The Exploited avait annulé son spectacle. Résultat : 42 véhicules endommagés, 8 incendiés, 11 commerces vandalisés et plusieurs blessés. Mais ça, c’était exceptionnel. Ah oui! Le fameux spectacle de Guns N’ Roses et de Metallica au Stade olympique. Quand le Canadien gagne en série aussi, mais ça, ça compte pas. Même dans ces cas-là, je soupçonne les fans de hip-hop de se déguiser pour aller foutre le bordel… 😉 Donc, ce soir, je braverai les couteaux, les lance-flammes, les glaives et les poings américains pour aller voir Young Jeezy, figure marquante du rap des années 2000 venue du sud des États-Unis. And I luv it. Club Soda, 1225, boulevard Saint-Laurent. L’Olympia, 1004, rue Sainte-Catherine Est.

  • The Ting Tings @ Le National
    Samedi 7 avril

Le premier album de The Ting Tings, We Started Nothing, paru en 2008, est entré dans les palmarès comme une tonne de briques. Avec des hits comme That’s Not My Name et Shut Up And Let Me Go, le duo anglais, a montré au monde entier qu’il savait marier l’électro et la pop en y mêlant un soupçon d’attitude punk. L’album a connu un énorme succès et leur a valu des nominations dans plusieurs galas internationaux. Le duo formé de Katie White et de Jules de Martino, a désormais une solide réputation et un bassin de fans extrêmement fidèles. Quatre ans plus tard, les voici en tournée mondiale pour faire la promotion de leur second album, Sounds from Nowheresville, paru en février dernier. Celui-ci n’a pas eu droit au même accueil médiatique que le précédent, obtenant des critiques mitigées. Classique retour de l’élastique lors de la sortie d’un deuxième album… Peu importe, la synthpop-punk de The Ting Tings donne toujours autant le goût de danser et de pitcher sa bière dans la foule. Le National devrait virer un peu fou ce samedi. Le National, 1220, rue Sainte-Catherine Est

  • Autres suggestions

Vendredi 6 avril.
YONDERGROUND @ SAT Le Matos + FunkyFalz + Les Enfants Terribles

Samedi 7 avril. Jimmy Hunt @ Quai des Brumes

Samedi 7 avril. Qualité Motel + Beat Market @ SAT

Dimanche 8 avril. EPMD @ Club Soda

Aussi dans Vivre dans la nuit :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!