Simulation d’une alarme de feu, montagne à gravir… On est loin des entrevues traditionnelles de type questions-réponses. Voici quatre techniques insolites utilisées par des entreprises pour sortir les candidats de leur zone de confort et dénicher la perle rare.

Soumettre les candidats à des épreuves réelles
Quoi de mieux pour vérifier les aptitudes d’un prétendant à un poste que de le pousser à nous montrer s’il a ce qu’il faut? C’est l’approche qu’a adoptée l’entreprise de vêtements de sport Columbia pour embaucher ses futurs ambassadeurs de la marque.

Même si l’offre d’emploi ne laissait planer aucun doute quant à la difficulté de travailler pour Columbia, les candidats convoqués ont eu la surprise de constater qu’il fallait prendre ce message au pied de la lettre.

Une fois sur place, ils ont été appelés à tester la résistance du matériel en se soumettant à une rude épreuve : atteindre le sommet d’une montagne où un recruteur les attendait de pied ferme pour leur faire passer un «interrogatoire» en règle.

Simuler des situations d’urgence
La campagne de recrutement de Heineken The Candidate a frappé fort en 2013. Pour trouver le candidat idéal parmi les 1 734 CV reçus pour le poste de stagiaire au sein de son équipe de marketing, l’entreprise a décidé d’emprunter un chemin peu conventionnel.

Plutôt que de poser des questions sur les connaissances et les expériences des postulants, elle a voulu faire ressortir leurs traits de personnalité.

Dès leur arrivée, un gestionnaire les accueillait en leur prenant la main sans la lâcher jusqu’au bureau. Après avoir échangé quelques banalités, leur interlocuteur s’écroulait sous leurs yeux, les obligeant à lui venir en aide. Et enfin, cerise sur le sundae, une alarme de feu était déclenchée, qui les forçait à porter secours à un employé qui s’apprêtait à sauter du toit!

Jouer son entrevue
Pour attirer de nouvelles recrues, l’armée de l’air américaine a créé un jeu qui simule les vrais défis que doit relever quiconque joint ses rangs. Les joueurs peuvent choisir leur escadron de combat, leur emblème et leur mission et tenter de monter en grade.

Cette méthode a permis, d’une part, d’instruire les participants aux rôles qu’ils pourraient avoir à jouer s’ils décidaient de s’enrôler et, d’autre part, de séduire les jeunes gens à l’esprit stratégique et combatif.

Résoudre de vrais problèmes
Au cours des dernières années, on a vu apparaître des hackathons, ces événements d’un ou plusieurs jours où des développeurs volontaires se réunissent pour créer une application numérique, une solution, etc.

Plusieurs entreprises se sont inspirées de ces rassemblements pour résoudre un problème interne et ainsi repérer de nouveaux talents. C’est le cas de Vuitton, qui a organisé une compétition pour une solution de logistique connectée afin de mettre au point suivre la distribution des produits de la marque.

La NBA a récemment adopté la même stratégie pour l’analytique. L’équipe qui a remporté la compétition a démontré que le jeu individuel était plus développé en séries éliminatoires que pendant la saison régulière.

Aussi dans Carrières :

blog comments powered by Disqus