Getty Images/iStockphoto Le candidat doit prendre connaissance de la mission de l’entreprise et s’assurer que celle-ci concorde avec ses valeurs et ses aspirations professionnelles.

Quiz. L’entrevue d’embauche est un moment crucial, en particulier si votre emploi de rêve est en jeu. Ce quiz vous aidera à vous démarquer.

Une bonne préparation est obligatoire.
Vrai. Il est important de bien connaître les valeurs et la culture de l’entreprise et de se les approprier avant l’entrevue d’embauche. Il est recommandé de développer un argumentaire solide basé sur l’expérience acquise en milieu de travail ou à l’école afin de convaincre le recruteur de sa capacité à répondre aux exigences du poste. Toutefois, bien qu’il soit conseillé de rédiger une liste des questions types généralement posées par les recruteurs et de prévoir ses réponses, il faut éviter de se préparer à un interrogatoire. L’entrevue d’embauche ressemble davantage à un dialogue.

Le recruteur commence à évaluer les candidats avant le début de l’entrevue.
Vrai. En plus d’examiner le profil du candidat sur les réseaux sociaux afin d’avoir un aperçu de sa personnalité et de ses compétences, le recruteur accorde une importance non négligeable à la première impression. Le candidat doit donc arriver vêtu soigneusement, donner une poignée de main ferme au recruteur et conserver le contact visuel pendant l’entretien, car un regard fuyant peut laisser transparaître un manque de confiance en soi. Il doit également garder le dos bien droit, sourire et prendre quelques notes pendant l’entrevue afin de montrer son intérêt pour le poste tout en conservant une concentration optimale.

Pendant l’entrevue d’embauche, le candidat doit formuler ses exigences.
Faux. Il ne faut pas oublier que l’employeur accueillera sans doute de nombreuses personnes dans son bureau avant de prendre une décision. Par conséquent, il faut éviter, au cours d’une première rencontre, de mentionner ses exigences salariales ou de demander, par exemple, un certain nombre de semaines de vacances payées par année. Cela pourrait donner l’impression que les conditions de travail importent plus que le poste. Cependant, si le salaire joue un rôle primordial dans votre décision d’accepter un poste plutôt qu’un autre, vous pouvez aborder le sujet subtilement, mais sans jamais insister. 

Durant l’entretien d’embauche, les candidats doivent saisir les occasions de vendre leur candidature en se basant sur des réalisations concrètes.

Il faut mentir pour «se vendre».
Faux. N’oubliez pas que l’employeur potentiel peut décider d’appeler vos anciens employeurs pour s’assurer de la véracité de certaines informations. Par conséquent, lorsque le recruteur vous demandera de «parler de vous», contentez-vous des faits. Cela ne doit toutefois pas vous empêcher de capter l’attention du recruteur en lui racontant votre parcours professionnel. Le candidat a tout intérêt à se décrire en mettant de l’avant les défis relevés en milieu de travail, ses plus grandes réalisations et quelques anecdotes pertinentes plutôt qu’en énumérant simplement ce qui est écrit sur son CV.  Par ailleurs, comme bien souvent les employeurs d’un même milieu se connaissent, il faut éviter à tout prix de parler en mal d’un ancien patron ou collègue de travail devant le recruteur.

Le candidat doit avoir de bonnes raisons de postuler pour un emploi.
Vrai. Choisir un emploi parce qu’il est situé près de son appartement ne représente pas une raison valable à présenter au recruteur. Le candidat doit prendre connaissance de la mission de l’entreprise et s’assurer que celle-ci concorde avec ses valeurs et ses aspirations professionnelles. Le site web, la page Facebook ainsi que les employés de la compagnie représentent des mines d’informations qui vous permettront de bâtir un argumentaire solide qui démontrera à l’employeur votre intérêt pour le poste.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!