Dans la vague de nouvelles marques aux prétentions naturelles, une gamme de produits entièrement élaborée à Winnipeg, des jardins aux petits pots, émerge du lot. Rencontre avec la botaniste et herboriste Heather Urquhart, de passage à Montréal la semaine dernière, qui tient à bout de bras Huna Natural Apothecary, petit
 fabricant canadien de soins de la peau en voie d’expansion.

Ingrédients naturels
La petite histoire de Huna part d’une quête de produits authentiquement naturels, tout simplement. Certaines marques ayant des prétentions naturelles n’offrent pas de réponses satisfaisantes quand on se met à analyser la liste des ingrédients, déplore Heather Urquhart. «On y trouve souvent des substances ni naturelles ni biologiques…» C’est donc en partie pour répondre à ses propres besoins qu’elle a créé, en 2014, sa marque de soins de la peau «100% naturelle», de la ferme, où elle cultive elle-même ses végétaux, aux laboratoires, où sont élaborés à la main ses produits. Même si le climat du sud-est du Manitoba n’est pas propice à toutes les cultures, admet la botaniste, elle arrive à récolter une vingtaine d’espèces de plantes entrant dans la composition de ses produits, dont la camomille, la lavande, le rumex des Prairies, le calendula et le plantain, un couvre-sol qui est souvent considéré comme une mauvaise herbe, mais qui a d’intéressantes propriétés anti-inflammatoires.

tendances-heather-urquhart_c100Recherche et développement
Depuis le début de l’aventure, 
Heather Urquhart fait tout elle-même, des récoltes à la formulation des produits, en passant par le marketing. Mais la donne est appelée à changer, puisque des pourparlers avec l’Université du Manitoba devraient lui permettre de déménager «très bientôt» ses laboratoires au sein même de l’établissement d’enseignement et ainsi de bénéficier de l’aide et de l’expertise d’étudiants et de chercheurs. Une relation gagnant-
gagnant, selon elle. «Je pense être par la suite en mesure d’engager quelques employés, croit-elle. À mesure que l’entreprise croît, nous avons de plus en plus besoin d’aide.»

En mode expansion
Pour le moment exclusivement vendus en ligne et à la boutique montréalaise Etiket, les 19 produits Huna devraient bientôt être offerts aussi dans quelques points de vente à Toronto et à Vancouver. Pour commencer. «À terme, nous voulons être distribués dans toutes les grandes villes canadiennes», résume Heather Urquhart. Les consommateurs, eux, sont-ils prêts à payer davantage pour des soins presque artisanaux dans lesquels la nature vole la vedette? «Le segment des produits naturels et biologiques connaît la plus forte croissance, rappelle-t-elle. Les gens sont de plus en plus ouverts à une vision plus positive de la beauté.» D’ailleurs, la botaniste souligne la philosophie holistique de sa marque, privilégiant l’expression «vieillir avec grâce» plutôt que «l’approche négative des anti-âge». «Et nous ne sommes pas les seuls à le faire!»

Aussi dans Tendances :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!