Couronnée le mois dernier Miss America 2011, Teresa Scalan est devenue, à 17 ans, la plus jeune Miss America depuis Bette Cooper en 1937. Elle est aussi le nouveau visage de la ligne de vêtements québécoise Joseph Ribkoff. Métro a rencontré la jeune miss lors de son passage à Montréal cette semaine.

La maison Joseph Ribkoff vient de signer un partenariat de trois ans avec Miss America Organization afin de rajeunir son image de marque et pénétrer da­vantage le marché américain. La jeune représentante des deux entreprises était de passage à Montréal cette semaine pour discuter de ce nouveau rôle, qui s’ajoute à la mission qu’elle s’est donnée de sensibiliser les jeunes filles aux dangers des troubles alimentaires.

Connaissiez-vous la marque Joseph Ribkoff avant son association avec Miss America Organization?
Pas beaucoup. J’avais déjà entendu le nom à quelques reprises. Maintenant que je suis la nouvelle porte-parole de la ligne, j’ai eu la chance d’essayer quelques morceaux, et je peux dire que je l’adore! Joseph Ribkoff, tout comme Miss America Organization, souhaitait rajeunir son image et se doter d’un look plus moderne. Leur association allait donc de soi.

Qu’appréciez-vous dans cette ligne de vêtements?
Une des choses que j’aime, c’est qu’elle propose des vêtements faciles à emporter en voyage. Grâce à des combinaisons particulières de fibres textiles, les vêtements ne se froissent pas. Je peux les mettre dans ma valise et, quand je les sors, ils sont prêts à être portés. C’est très important pour moi, car je voyagerai beaucoup cette année. J’apprécie aussi le grand choix de vêtements qui peuvent être aussi bien portés le jour que le soir.

Quel sera votre rôle en tant que représentante de Joseph Ribkoff?
Je vais faire beaucoup de représentation médiatique. Je vais également porter du Joseph Ribkoff toute l’année durant les événements auxquels je vais participer partout aux États-Unis et dans le monde.

En tant que Miss America, vous souhaitez sensibiliser les jeunes filles aux dangers des troubles alimentaires. Comment allez-vous mener à bien cette mission tout en assumant votre nouveau rôle dans l’industrie de la mode?

C’est vraiment bien de pouvoir être un mannequin issu des concours de beauté et de la mode qui montre qu’on peut être en santé et bien dans sa peau sans se faire violence. Je suis également heureuse que Jospeh Ribkoff soit une marque qui célèbre la différence. Ils font des vêtements de taille 2 à 20 qui flattent la silhouette, peu importe ses formes. La taille de vos vêtements n’a pas d’importance; l’important, c’est comment vous vous sentez dans vos vêtements! C’est vraiment un message que je veux faire passer auprès des jeunes filles, qui subissent des pressions énormes de certains acteurs de l’industrie de la mode.

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!