TORONTO — Il s’agissait d’une nouvelle étonnante, mais personne n’a été aussi surpris que Patrick Chan.

À quelques semaines du début de la saison de patinage artistique, l’entraîneuse de Chan, Kathy Johnson, a annoncé qu’elle démissionnait. La nouvelle annoncée en août a été «un très gros choc» pour le triple champion du monde.

Maintenant que la poussière est retombée, Chan peut revenir sur le passé et apprécier ses quatre années avec Johnson, tout en étant excité en pensant aux mois à venir à travailler avec sa nouvelle entraîneuse Marina Zoueva.

«Kathy et moi, nous avions une relation très proche, mais ça peut parfois être très dangereux, a dit Chan lors d’une entrevue téléphonique récente. J’avais toujours des yeux sur moi et avec le temps, il était parfois difficile d’avoir certaines conversations. C’était difficile de séparer mon entraînement et ma vie privée.

«Mais je ne changerais rien parce que Kathy m’a appris beaucoup de choses au-delà du patinage, sur comment être un homme, comment être quelqu’un d’indépendant. Elle m’a poussé dans la bonne direction pour que je devienne une bonne personne, pour que je trouve qui je suis, et en le faisant de la bonne manière.»

Zoueva a guidé les danseurs sur glace canadiens Tessa Virtue et Scott Moir vers des titres mondiaux et l’or olympique. Chan s’entraîne à Canton, au Michigan, avec un groupe qui inclut l’étoile montante américaine Nathan Chen.

Chan a amorcé sa saison la semaine dernière au Trophée Finlandia, quand Chen a gagné l’or et Chan l’argent. Chan, qui poursuit son retour après avoir sauté la saison 2014-15, a déclaré que sa nouvelle relation avec Zoueva l’avait plus stressé que la compétition pendant son séjour en Finlande.

Et il n’avait pas à être inquiet.

«Vous pouvez voir que Marina a beaucoup d’expérience avec des champions olympiques, des champions du monde. Elle sait comment gérer ses athlètes. Elle est très calme, elle sait quand me dire quelque chose de très précis, quand me laisser vivre le moment et essayer de régler les choses moi-même, a dit Chan. Bien honnêtement, je n’aurais pas pu demander mieux.»

Le Torontois de 25 ans participera aux Internationaux Patinage Canada la semaine prochaine, à Mississauga, en Ontario, alors que son parcours vers l’or olympique se poursuit.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus