(Photo: Gracieuseté Acadia University Le quart Samuel Caron des Carabins se faufile à travers la défensive des Axemen.

MONTRÉAL — Le quart des Carabins de l’Université de Montréal Samuel Caron n’aurait jamais pu imaginer être nommé joueur par excellence de la ligue universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec quand il était assis sur son divan l’automne dernier.

Après deux campagnes comme réserviste, Caron avait décidé de vivre un automne sans football. Il a maintenant retrouvé le plaisir de jouer et il a connu la consécration vendredi, en étant nommé joueur par excellence au Québec.

«Je n’ai pas vraiment joué pendant mes deux premières saisons et j’ai pris une année sans football avant de décider de revenir cette saison, a raconté Caron, lors d’une cérémonie au pavillon Roger-Gaudry de l’Université de Montréal. J’ai retrouvé le plaisir de jouer au football et c’est ça qui est important. C’est du sport, on fait ça pour avoir du plaisir et je pense l’avoir démontré sur le terrain.»

À sa première saison comme quart partant, Caron a connu des débuts éclatants, accumulant 320 verges de gains et une passe de touché dans une victoire de 24-21 sur le terrain hostile du Rouge et Or de l’Université Laval.

Caron a finalement récolté 1863 verges de gains et neuf passes de touché contre quatre interceptions.

«J’ai évolué. J’ai appris de mes erreurs au cours de la saison, a-t-il mentionné. Quand on fait des erreurs à l’entraînement, ce n’est pas comme dans un match. J’ai gagné la confiance de mes coéquipiers et c’est quelque chose que j’apprécie vraiment.»

Étudiant en génie civil à Polytechnique Montréal, Caron sera le candidat du RSEQ pour le prix Hec-Crighton, remis au joueur par excellence dans le football universitaire à travers le Canada.

«Je n’avais pas l’objectif de gagner des trophées individuels, a noté Caron, qui est âgé de 23 ans. Je voulais gagner des matchs. Toute l’offensive mérite ce trophée-là parce que nous avons tous bien joué.»

Récolte record pour les Carabins

Caron a mené une délégation record de gagnants provenant de l’Université de Montréal, alors que quatre membres des Carabins ont été honorés, vendredi.

Le joueur de ligne défensive Jonathan Boissonneault-Glaou, joueur défensif de l’année pour une deuxième année de suite, le botteur Félix Ménard-Brière, joueur des unités spéciales de l’année, et Danny Maciocia, entraîneur de l’année, sont les autres membres des Carabins à avoir gagné des honneurs individuels.

Le demi défensif Adam Auclair, du Rouge et Or, a été nommé recrue de l’année, tandis que son coéquipier Mathieu Betts a été élu joueur de ligne de l’année.

Shayne Cowan-Cholette, des Gaiters de l’Université Bishop’s, a reçu le prix leadership et engagement social. Cowan-Cholette a organisé un voyage intitulé «Purple Heart» en compagnie de l’ancien des Gaiters Richard Lavoie, au cours duquel ils ont parcouru le Canada pour poser des gestes bienveillants et mettre les projecteurs sur les étoiles des différentes communautés.

«La tournée m’a enseigné que notre monde fonctionne grâce aux gens bienveillants, a déclaré Cowen-Cholette, un secondeur de cinquième année qui jouait aussi sur les unités spéciales. Il n’y a aucun mot pour décrire la grande générosité dont nous avons été témoins à travers le pays.»

Le receveur Vince Alessandrini, des Stingers de l’Université Concordia, et le joueur de ligne défensive Andrew Seinet-Spaulding, des Redmen de l’Université McGill, ont été nommés respectivement recrue offensive et défensive par excellence.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus