BROSSARD, Qc — Le rendement actuel de Mark Barberio avec les IceCaps de Saint-Jean, le fait qu’il ait joué avec le Canadien de Montréal l’an dernier et la blessure à Nathan Beaulieu sont autant de raisons ayant motivé son retour avec l’équipe.

C’est ce qu’a expliqué l’entraîneur-chef Michel Therrien, mercredi.

L’organisation du Tricolore a annoncé le rappel de Barberio, plus tôt dans la journée, et qu’il avait cédé le défenseur Joel Hanley à son club-école de la Ligue américaine.

Barberio était attendu à Montréal en fin d’après-midi et il participera au match de jeudi contre les Hurricanes de la Caroline. Il devrait jouer auprès de Greg Pateryn.

«C’est un rappel qui est mérité», a fait savoir Therrien, au moment où huit joueurs de l’équipe prenaient part à un entraînement optionnel au Complexe sportif Bell de Brossard.

«Dernièrement, il joue du très bon hockey. Il s’avère le meilleur défenseur à Saint-Jean et avec la perte de Nathan, on a besoin de défenseurs avec une certaine expérience de la Ligue nationale. Barberio en a. Il nous a démontré l’an dernier qu’il est capable de bien se débrouiller face au calibre de jeu de la Ligue nationale. Lui et Pateryn ont de l’expérience et on va essayer d’en profiter.

Âgé de 26 ans, Barberio avait obtenu deux buts et huit mentions d’assistance en 30 matchs avec le Canadien la saison dernière. Mais un camp d’entraînement difficile et la présence du jeune espoir Mikhail Sergachev ont fait en sorte que Barberio a été cédé aux IceCaps avant le début du calendrier régulier.

À Saint-Jean, le défenseur montréalais occupe le quatrième rang des pointeurs de l’équipe avec une récolte de trois buts et 11 aides en 18 matchs. Il a notamment inscrit quatre points à ses cinq dernières sorties.

Après un départ laborieux, alors qu’il affichait un ratio défensif de moins-8 après les trois premières rencontres, Barberio s’est ressaisi au point où ce différentiel est maintenant de zéro.

«Tous les joueurs ont un déclic quand ils sont cédés dans la Ligue américaine. Mark, ça lui a pris une semaine. C’est difficile. Tu est toujours un peu démoralisé quand tu es cédé dans la Ligue américaine. On veut tous faire l’équipe, faire notre place, a fait remarquer Charles Hudon.

«Il a travaillé fort, il a été notre meilleur défenseur et il le mérite. C’est un gars qui a beaucoup de leadership sur la glace et à l’extérieur. Il aide beaucoup en avantage numérique et en défensive, dans tous les aspects d’un match», a enchaîné le jeune attaquant du Tricolore.

Quant à Hanley, il a participé à cinq matchs avec le Canadien, ne récoltant aucun point. Son ratio défensif est de moins-2. Contre les Sénateurs d’Ottawa mardi soir, il n’a joué que pendant sept minutes 25 secondes (7:25), même si le Canadien s’est retrouvé avec un défenseur en moins pendant les 25 dernières minutes du match après que Beaulieu eut été atteint à la gorge.

Ce dernier, incidemment, a obtenu son congé de l’hôpital mercredi, mais il est d’ores et déjà assuré qu’il ne sera pas de l’alignement contre la Caroline et samedi, face aux Red Wings à Detroit.

Il semble par ailleurs qu’il s’en soit bien tiré, car la blessure aurait pu être beaucoup plus grave.

«C’est la raison pour laquelle l’équipe médicale n’a pris aucune chance, qu’il a été transporté à l’hôpital et qu’il y a passé la nuit», a opiné l’entraîneur-chef du Canadien qui, sur le coup, ignorait la nature de la blessure dont Beaulieu avait été victime.

Therrien n’était pas en mesure de dire à quel moment Beaulieu pourra revenir au jeu, puisque le défenseur doit subir des examens plus approfondis.

Seulement huit joueurs ont participé à l’entraînement optionnel, dont le défenseur Zach Redmond et l’attaquant Artturi Lehkonen. Selon Therrien, les deux joueurs progressent, mais celui-ci n’a donné aucune date de retour au jeu.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus