TC Media - Mélanie Labrecque Chocolats Favoris

Lancement d’une application mobile, expansion dans le reste du Canada, ouverture d’une dizaine succursales en un an: rien ne semble pouvoir freiner l’expansion de la chocolaterie Chocolats Favoris et son président, Dominique Brown, qui ont d’ailleurs engagé leur millième employé cet été.

Pour M. Brown, cet essor n’a rien de surprenant. Le dirigeant de l’entreprise fondée à Lévis garde toujours en tête son objectif d’afficher un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars d’ici 2020. «C’est la continuité de notre stratégie d’expansion», explique-t-il. «Ça fait trois ans environ que l’on double la taille de l’entreprise chaque année, mais c’est cette année qu’on en a ouvert le plus.»

De 2013 à 2016, Chocolats Favoris est passé de 3 à 23 succursales ouvertes au Canada. Depuis janvier, la chocolaterie a planté ses cornets en Ontario, en Colombie-Britannique, et plus près de chez nous, dans le quartier des Arts, à Montréal. Cette dernière boutique est d’ailleurs devenue la plus profitable de l’ensemble du réseau, et ce en moins d’un été. «On a vraiment pignon sur la rue Sainte-Catherine», s’enthousiasme M. Brown.

Il faut vraiment gratter pour trouver une innovation ou un essai de Chocolats Favoris qui ne fait pas un véritable tabac au sein de sa clientèle. Leur application interactive lancée en juillet n’échappe pas à cette règle. Fort  de ses succès, le président voit de grandes choses pour son entreprise. «Ce qui s’en vient, c’est une conquête mondiale», proclame-t-il.

Fondée en 1979 sur la rue Saint-Joseph à Lauzon, l’entreprise a été rachetée en 2012 par Dominique Brown.

Aussi dans Économie :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!