Archives Métro Michael Sabia

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a affiché un rendement de 7,6% en 2016, soit 18,4 milliards $, au cours d’une autre année marquée par une faible croissance économique mondiale ainsi qu’un faible niveau d’investissement des entreprises. Cette performance dépasse de 1,8 point de pourcentage son indice de référence, mais elle est inférieure à celle de 2015, alors que le rendement avait été de 9,1 %.

«Sur le plan économique, l’enjeu fondamental demeure inchangé: une croissance mondiale au ralenti, plombée par le faible niveau d’investissement des entreprises, a fait valoir le président et chef de la direction de la Caisse, Michael Sabia. En toile de fond, il y a aussi des risques géopolitiques importants. Dans ce contexte, et devant la complaisance relative des marchés, la prudence est de mise.»

Plus de détails sur LesAffaires.com

Aussi dans Économie :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!