WASHINGTON – Les entreprises américaines ont commandé plus de biens durables le mois dernier, démontrant qu’elles sont prêtes à dépenser pour acquérir de l’équipement même après la diminution d’un crédit d’impôt à cette fin.

Le département du Commerce des États-Unis a fait savoir, mercredi, que les commandes de biens durables ont bondi de 2,2 pour cent en février, après avoir affiché un déclin prononcé en janvier. Une demande plus prononcée pour la machinerie, les ordinateurs, les voitures et les avions a alimenté ce redressement.

Les commandes de biens durables de base, qui témoignent des projets de dépenses des entreprises, ont avancé de 1,2 pour cent, après avoir connu en janvier leur pire déclin de la dernière année.

Un bien durable a une durée de vie anticipée d’au moins trois ans. Les commandes peuvent connaître des fluctuations importantes d’un mois à l’autre, mais les commandes sont en progression constante depuis la fin de la récession il y a trois ans.

En février, les commandes de biens durables ont totalisé 211,8 milliards $ US, soit 42 pour cent de plus que le creux touché pendant la récession. Les commandes demeurent toutefois inférieures d’environ 14 pour cent au sommet atteint en décembre 2007.

Certains économises américains attendaient par contre une amélioration plus importante des commandes en février et se sont dits déçus des chiffres annoncés mercredi.

Aussi dans Économie :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!