Yves Provencher/Métro Lilianne Cyr, la mère de la petite Yohanna Cyr disparue en 1978

MONTRÉAL — L’espoir d’une mère d’avoir retrouvé sa fille disparue en 1978 dans le nord de l’île de Montréal vient de s’évanouir.

Le 5 août dernier, Lilianne Cyr a reçu un message par le biais de Facebook de la part d’une femme des États-Unis qui croyait être sa fille, Yohanna Cyr, qui n’avait que 18 mois lorsqu’elle a été portée disparue le 15 août 1978, à Saint-Laurent.

Mme Cyr et cette femme américaine se sont soumises à une analyse d’ADN mais les résultats ont été négatifs. La nouvelle est rapportée mercredi par le Réseau Enfants-Retour.

La porte-parole de l’organisme, Pina Arcamone, constate que Lilianne Cyr vit une grande tristesse à cause de cet espoir anéanti mais qu’elle ne perd pas espoir de retrouver sa fille, un jour.

La dame des États-Unis s’était manifestée car elle disait avoir été adoptée et ignorer tout du contexte de l’adoption puisque ses parents auraient refusé d’en parler. À 18 ans, elle aurait découvert que son certificat de naissance avait été falsifié. Elle aurait ensuite remarqué une ressemblance physique avec la petite disparue.

Mme Cyr et sa famille transmettent leurs remerciements au public pour son soutien.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!