Métro

Le parti d’opposition Projet Montréal a décidé d’élargir les critères pour ceux qui tenteraient de briguer la chefferie du parti. L’obligation d’avoir été membre du parti au moins 90 jours avant la date du scrutin a été éliminée. La date limite pour déposer sa candidature a aussi été reportée d’une semaine, jusqu’au 21 octobre.

Dans un communiqué, la présidente du parti, Nathalie Goulet, a expliqué qu’il s’agit «d’ouvrir la course à de nouveaux candidats».

«Nous avons décidé de faire preuve de flexibilité pour permettre au plus grand nombre possible de personnes de se présenter à la chefferie de Projet Montréal. Notre objectif est de battre Denis Coderre aux prochaines élections», a-t-elle fait savoir.

Jusqu’à présent, seulement trois personnes ont officiellement déposé leur candidature: le conseiller de ville dans le district de Marie-Victorin, Guillaume Lavoie, a annoncé lundi qu’il se joignait à Valérie Plante, conseillère de ville dans Ville-Marie, et François Limoges, conseiller de ville dans Saint-Édouard.

Des discussions ont eu lieu entre Projet Montréal et Vrai changement pour Montréal dans le but de fusionner les deux partis. La modification des modalités de la course à la chefferie de Projet Montréal permettrait vraisemblablement à la chef de Vrai changement pour Montréal, Justine McIntyre, de se rajouter aux candidats à la chefferie.

 

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus