L’un des trois candidats officiels à la chefferie de Projet Montréal, François Limoges, a proposé dimanche de créer trois nouveaux marchés publics d’envergure, à Griffintown, à Saint-Laurent et à Montréal-Nord.

C’est l’un des deux engagements qu’il a annoncés dans le cadre d’un café-rencontre dans le quartier Saint-Henri. «Les marchés Atwater et Jean-Talon, par exemple, sont très populaires. Pourquoi s’arrêter là? On peut créer des pôles de rassemblements dans des endroits où il en manque», a plaidé M. Limoges. Il a identifié trois lieux pouvant potentiellement accueillir ces marchés.

Le candidat a également promis de créer un fonds montréalais dédié à un programme de ruelles vertes. «À terme, on pourrait se rendre d’un bout à l’autre de la ville en passant par un réseau de ruelles vertes. Les traverses piétonnes sur ce circuit seraient très protégées. Ce serait vraiment grandiose, une signature pour Montréal», a avancé le conseiller de ville dans Rosemont-Petite-Patrie. Actuellement, la gestion et le financement des projets de ruelles vertes sont effectués par les arrondissements et les citoyens.

La période de mise en candidature pour la course à la chefferie du premier parti d’opposition à l’hôtel de ville s’est terminée officiellement samedi. Les deux autres candidats en lice sont Guillaume Lavoie, conseiller dans Rosemont-Petite-Patrie et Valérie Plante, conseillère dans Ville-Marie.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus