L’un des trois candidats officiels à la chefferie de Projet Montréal, François Limoges, a proposé dimanche de créer trois nouveaux marchés publics d’envergure, à Griffintown, à Saint-Laurent et à Montréal-Nord.

C’est l’un des deux engagements qu’il a annoncés dans le cadre d’un café-rencontre dans le quartier Saint-Henri. «Les marchés Atwater et Jean-Talon, par exemple, sont très populaires. Pourquoi s’arrêter là? On peut créer des pôles de rassemblements dans des endroits où il en manque», a plaidé M. Limoges. Il a identifié trois lieux pouvant potentiellement accueillir ces marchés.

Le candidat a également promis de créer un fonds montréalais dédié à un programme de ruelles vertes. «À terme, on pourrait se rendre d’un bout à l’autre de la ville en passant par un réseau de ruelles vertes. Les traverses piétonnes sur ce circuit seraient très protégées. Ce serait vraiment grandiose, une signature pour Montréal», a avancé le conseiller de ville dans Rosemont-Petite-Patrie. Actuellement, la gestion et le financement des projets de ruelles vertes sont effectués par les arrondissements et les citoyens.

La période de mise en candidature pour la course à la chefferie du premier parti d’opposition à l’hôtel de ville s’est terminée officiellement samedi. Les deux autres candidats en lice sont Guillaume Lavoie, conseiller dans Rosemont-Petite-Patrie et Valérie Plante, conseillère dans Ville-Marie.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!