Marc Daneau/collaboration spéciale Les employés fédéraux du Vieux-Port étaient en grève depuis le 27 mai.

La grève des employés du Vieux-Port de Montréal prend fin et les activités reprendront dans les prochaines semaines.

Les employés permanents, réguliers et occasionnels du Syndicat des employé-e-s du Vieux-Port de Montréal (SEVPM) ont accepté jeudi à majorité l’entente de principe conclue dans les derniers jours avec l’employeur fédéral. Ceci met fin à leur grève entamée le 27 mai dernier et qui a limité les activités du Vieux-Port durant tout l’été.

Le Centre des sciences reprendra donc l’ensemble de ses activités le 10 novembre.

La nouvelle convention collective négociée entre les deux parties, et qui se terminera le 31 mars 2021, prévoit des augmentation salariales de 12% sur 5 ans et fait passer le salaire minimum des employés du Vieux-Port de 10,67$ à 12,38$. Elle prévoit aussi une indexation des structures salariales de 1% par année ainsi qu’une bonification des congés pour les employés à temps partiel. Un comité a également été mis sur pied pour étudier les salaires d’emplois comparable sur le marché.

Seuls les membres saisonniers, soit environ 20 personnes, ont rejeté l’entente et poursuivent leur grève. Cet hiver, ils travailleraient normalement aux opérations de la patinoire. Le Vieux-Port évalue actuellement l’impact de ce rejet sur les activités.

«Les cinq derniers mois ont été éprouvant, mais notre solidarité nous a permis de surmonter toute l’adversité survenu au cours de cette période. L’entente de principe, ratifiée [jeudi], ne permettra pas d’obtenir complètement le rattrapage salarial souhaité, mais au moins nous avons acquis de nouveaux droits, notamment pour le 2/3 de nos membres. Cependant, les membres Saisonniers nous ont donné un son de cloche différent. Nous respectons leur opinion» souligne Konrad Lamour, président du SEVPM, qui poursuivra ses revendications pour les employés saisonniers.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus