Getty Images

Le chanteur Leonard Cohen est décédé à l’âge de 82 ans. La mort du Montréalais a été confirmée sur sa page Facebook jeudi soir.

«C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons que le légendaire poète, auteur et artiste, Leonard Cohen, a rendu l’âme, indique une note publiée sur le réseau social vers 20h35. Nous avons perdu un des visionnaires les plus adulés et prolifiques.»

Une cérémonie en son honneur aura lieu à Los Angeles dans les prochains jours, indique le même message. La cause du décès n’a pas été précisée.

Leonard Cohen souffrait depuis quelques années de problèmes physiques. Son fils Adam, qui a réalisé le dernier album de son père, avait notamment déclaré en entrevue que ce dernier avait subi de multiples fractures à la colonne vertébrale.

M. Cohen venait tout juste de faire paraître, le 21 octobre, son 14e album studio, You Want it Darker, une œuvre acclamée internationalement par la critique. La chanson d’ouverture prend aujourd’hui des airs prophétiques, alors qu’il y chantait, de sa voix d’outre-tombe, «I’m ready my Lord» – «Je suis prêt, Seigneur».

Au moment du décès de sa muse et amie de longue date, Marianne Ihlen, en juillet dernier, le poète avait également écrit une lettre aux accents funestes. «Marianne, le temps est venu où nous sommes si vieux et nos corps tombent en morceaux, et je crois que je te suivrai très bientôt», avait-il laissé planer.

Leonard Cohen est né le 21 septembre 1934 à Montréal. Il a grandi dans une famille juive de Westmount.

Au cours de sa carrière, cet éminent représentant de la communauté anglophone montréalaise a tour à tour enfilé les chapeaux de poète et de musicien. Depuis le milieu des années 1950, il a publié plus d’une dizaine de recueils de poésie. Son premier album (Songs of Leonard Cohen) est paru, lui, en 1967. Il compte également deux romans à son actif, The Favorite Game et Beautiful Losers, parus respectivement en 1963 et en 1966.

M. Cohen s’est mérité d’innombrables distinctions dans chacun de ces domaines. Il s’est entre autres vu décerner une pléthore de prix Juno, un Grammy soulignant l’ensemble de son œuvre en 2010, le prix Glenn-Gould en 2011, ainsi que deux prix du Gouverneur Général.

Le chanteur fait partie du Panthéon de la musique canadienne et du Temple de la renommée du rock and roll, aux États-Unis, où il a été intronisé en 2008. Il a également été nommé Grand Officier de l’Ordre national du Québec, en 2008, et Compagnon de l’Ordre du Canada, en 2003.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus