Laurence Houde-Roy/Métro François Limoges

Le conseiller de Saint-Édouard, François Limoges, abandonne la course à la chefferie de Projet Montréal. Il a annoncé vendredi qu’il se ralliait au conseiller de Marie-Victorin, Guillaume Lavoie.

M. Limoges a expliqué vendredi, lors d’une mêlée de presse, qu’il sentait que la course à la chefferie devenait de plus en plus polarisée entre Guillaume Lavoie et Valérie Plante et que M. Lavoie représente, selon lui, les meilleurs chances de la formation politique de vaincre l’Équipe Coderre en 2017. Il le décrit comme «l’anti-Coderre».

«Dans ce contexte, j’ai choisi de rester fidèle à ce que j’ai répété tout au long de la campagne: mettre les idées de l’avant afin d’élaborer un programme fort et rassembleur pour défaire Denis Coderre en 2017. Guillaume et moi partageons un constat fondamental, celui que Projet Montréal doit croitre et non se replier, qu’il ne suffit plus d’être une opposition ou d’être majoritaire dans quelques arrondissements mais de changer la gouvernance montréalaise. Guillaume m’apparait dans ce contexte comme la personne qui peut porter cette volonté et gagner la mairie», a expliqué François Limoges.

Guillaume Lavoie accepte de reprendre tous les engagements de François Limoges et de les intégrer à sa plate-forme, soit le plan de mobilité 10-45, la création de nouveaux marchés publics pour revitaliser des quartiers et l’extension du programme de ruelles vertes à tous les secteurs où il y a des ruelles.

Si Guillaume Lavoie devient le prochain chef de Projet Montréal, François Limoges deviendra le responsable du développement de la plateforme électorale en vue des prochaines élections.

M.Limoges n’avait pas encore d’appuis d’élus au sein de Projet Montréal. «Je prends une décision juste. Ce n’est pas une décision intéressée, ce n’est pas une décision carriériste, c’est une décision juste. Parce que Guillaume peut mener le parti à des intérêts supérieurs et rejoindre une population nouvelle» a ajouté François Limoges.

Avec cet abandon, il ne reste que deux candidats dans la course : la conseillère de Sainte-Marie, Valérie Plante, et Guillaume Lavoie.

Les militants de Projet Montréal éliront leur nouveau chef le 4 décembre prochain. Celui-ci qui l’emportera succèdera à Luc Ferrandez, qui monte la garde depuis le départ du fondateur de la formation politique, Richard Bergeron, en octobre 2014. Il deviendra en outre le chef de l’opposition officielle à l’hôtel de ville.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus