Marko Beric Les Fêtes de fin d'année sont probablement l'un des facteurs responsables de l'augmentation des remorquages.

Le Plateau-Mont-Royal est la zone où il y a eu le plus de remorquages à Montréal après deux opérations de chargement de la neige. Comme partout dans la métropole, le nombre est en augmentation par rapport à l’année dernière.

Le Plateau-Mont-Royal, Ville-Marie et Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce sont les trois arrondissements où les entreprises de remorquage ont été les plus actives en ce début d’hiver, en date du 6 janvier. Avec respectivement 2616, 2329 et 2160 véhicules embarqués, ces trois arrondissements devancent largement leurs voisins. Ils sont suivis par Rosemont-La Petite-Patrie (1531), Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (1453) et Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension (1413).

À l’inverse, les arrondissements qui ont connu le moins de remorquages cette année sont ceux d’Anjou (318 remorquages), Outremont (343) et Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles (362).

Une augmentation
De manière générale, on remarque que le nombre de remorquages entre les deux premiers chargements de neige de cet hiver et ceux de l’année passée a augmenté de près de 4%.

Et cela risque d’empirer étant donné que les chiffres communiqués par la Ville de Montréal le 6 janvier n’étaient pas définitifs puisque le deuxième chargement n’est pas encore totalement terminé.

Un peu plus de 17 800 voitures ont été remorquées cet hiver – soit une moyenne de 8920 par chargement – contre 14 048 pour les deux premiers chargements de neige de l’hiver dernier. Pour la période 2015-2016, les équipes de chargement de la neige ont donc été contraints de déplacer près de 7 000 véhicules lors de chaque opération, ce qui est le facteur principal du ralentissement de leur progression.

Pas tous égaux devant la neige
Mais si certains arrondissements entendent plus souvent qu’à leur tour les sirènes des remorqueuses, c’est aussi parce qu’ils n’ont pas tous la possibilité de proposer des stationnements de remplacement pour les citoyens. Ainsi, les habitants du Plateau-Mont-Royal n’ont pas ou peu d’options que de mettre leur véhicule en bordure de rue. Alors que ceux de Rivière-des-Prairies, Saint-Léonard ou encore Lachine bénéficient de stationnements municipaux mis à leur disposition.

Pour éviter le plus possible les remorquages
La Ville de Montréal rappelle qu’il faut être attentif à la signalisation en période de déneigement. Il existe deux périodes pour les interdictions de stationner. L’une de jour s’étend de 7h à 19h, celle de nuit court de 19h à 7h. De manière générale, les panneaux d’interdiction de stationner de nuit sont installés avant 15 h le jour même, et les panneaux de jour, la veille avant 20 h.

Pour aider les propriétaires d’automobiles, la Ville a également mis en place l’application et le site internet INFO-Neige qui qui indique la progression des opérations de chargement de la neige, ainsi que les espaces de stationnement de nuit gratuits.

Et si jamais le mal est fait, et que votre voiture a été enlevée, il vous reste la possibilité de consulter le site Info remorquage qui vous renseignera sur l’endroit où votre véhicule a été placé.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus