Mark Thompson Le Circuit Gilles-Villeneuve à Montréal

Alors que Bernie Ecclestone, grand argentier de la F1, a été démis de ses fonctions, lundi, Denis Coderre se veut rassurant pour l’avenir du Grand Prix de Formule 1 à Montréal. Une nouvelle entente est d’ailleurs sur le point d’être finalisée.

«C’est un autre chapitre qui finit», indique sobrement le maire Coderre, alors que le groupe américain Liberty Media, qui vient de racheter Formula One Management (FOM), l’entité en charge de l’organisation de la F1, a nommé Chase Carey à la place du Britannique de 86 ans.

«On s’attendait à ce que quelque chose s’en vienne. On s’est assuré de sécuriser le nouveau contrat et qu’il y ait une course de Formule 1 cette année», précise M. Coderre, en référence au nouveau contrat qui devrait lier la F1 et Montréal jusqu’en 2029.

«On est en train de finaliser les documents, mais l’entente est là, il n’y a pas de problème», reprend le maire, indiquant que ce départ n’est ni une mauvaise, ni une bonne nouvelle pour Montréal.

«C’est une nouvelle», ajoute M. Coderre, avant de préciser que de nouveaux paddocks seront prêts en 2019.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!