TC Media - Archives

Les terres agricoles entourant la future gare du réseau électrique métropolitain (REM) de la Rive-Sud, qui sera reliée au parcours qui desservira L’Île-des-Sœurs, seront protégées par une fiducie financière pouvant atteindre  3 M$.

La station «Rive-Sud» du REM doit être construite près de la jonction des autoroutes 10 et 30, à Brossard, un secteur où le développement immobilier est en constante progression, notamment en raison du Quartier 10/30.

La fiducie, qui a été rendue publique mardi matin par la Caisse de dépôt et placement du Québec, sera dirigée par l’Union des producteurs agricoles (UPA) et permettra l’acquisition de certaines terres afin de créer une ceinture agricole autour de la station.

«Notre objectif n’est pas de racheter toutes ces terres, mais de les maintenir en culture en collaboration avec ceux qui les louent. On n’a pas non plus l’intention d’évincer les producteurs agricoles», précise Marcel Groleau, président de l’UPA

Toujours selon l’UPA, la fiducie permettra de limiter l’étalement urbain à la frontière de l’autoroute 30.

«On va pouvoir protéger le territoire pour empêcher, par exemple, des projets immobiliers ou commerciaux de s’y implanter. Sur cette périphérie il y des boisés, des terres déjà exploitées et on veut s’assurer que leur vocation demeure agricole malgré l’implantation de la gare», précise le président de l’UPA

L’idée d’une fiducie agricole est venue à la suite des demandes exprimées par les municipalités touchées par le projet du REM, soutient le président de la Caisse de dépôt, Michael Sabia. «Notre objectif est de transformer le transport collectif, mais aussi d’amener des solutions innovantes aux problèmes soulevés par certains groupes environnementaux. On veut faire du REM un meilleur projet, au bénéfice du grand Montréal», fait-il valoir.

Présent lors du point de presse, le maire de Montréal Denis Coderre estime que le projet sera un outil supplémentaire à la limitation urbaine. «Ce que je retiens aujourd’hui, c’est le mot respect. C’est une première et ça envoie un message fort et clair. Le projet du REM est à l’écoute des résidents», croit-il.

Plus de détails à venir.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!