TC Media/Archives

Des appareils de surveillance électronique ont été repérés à l’aéroport Montréal-Trudeau.

D’après Radio-Canada, ces équipements technologiques permettent la lecture des données de tous les téléphones mobiles à proximité, qui sont forcés à s’y brancher. Les conversations ont peut-être pu être entendues, d’après ESD America, l’entreprise qui a fourni le CryptoPhone ayant permis cette découverte.

Les appareils de surveillances, appelés intercepteurs d’IMSI, ont été localisés à la fin du mois de février par la société d’État, particulièrement dans la section des départs vers les États-Unis.

D’après les experts consultés par Radio-Canada, un gouvernement, un corps policier ou le Service canadien du renseignement de sécurité pourrait être à l’origine de l’installation de ces équipements de surveillance. Personne n’a voulu s’avancer sur le sujet. Seule la Sûreté du Québec a indiqué qu’elle ne détenait pas ce genre d’appareils.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!