La Ville de Montréal évaluera la possibilité d’interjeter en appel le jugement de la Cour supérieure qui la condamne à payer 16M$ au syndic de faillite de la Société de vélo en libre-service (SVLS).

«Toutes les options sont sur la table, a déclaré mercredi le maire de Montréal, Denis Coderre, pendant la réunion hebdomadaire du comité exécutif. On peut aller en appel ou ne pas y aller. On va laisser nos experts et le contentieux analyser la situation.»

Le maire a indiqué qu’une décision sera prise rapidement étant donné les délais serrés imposés par les tribunaux.

La SVLS, qui était responsable de la location des vélos BIXI, a fait faillite en 2014. La Ville de Montréal lui avait accordé un prêt de 37M$ en 2011 puisque la SVLS éprouvait des difficultés financières à cause du développement laborieux d’un logiciel d’opération. Le juge de la Cour supérieure, Martin Castonguay, a statué que la Ville n’avait pas le droit d’accorder un tel prêt puisqu’elle ne peut pas se livrer à des activités commerciales en vertu de la Loi sur l’interdiction de subventions municipales, a rapporté le quotidien La Presse. Il a ainsi condamné la Ville à rembourser aux créanciers l’équivalent de la valeur de la SVLS au moment de sa faillite (11,9M$) et des revenus de la vente du volet international (4M$).

 

 

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!