Malgré de nombreuses plaintes accumulées après le premier tour, le Consulat général de France à Montréal n’ouvrira pas un deuxième lieu de vote pour les Français qui iront voter samedi, le 6 mai, dans la métropole québécoise.

«On m’a évoqué des questions de sécurité, indique Frédéric Lefebvre, le député des Français vivant en Amérique du Nord, qui a écrit au président de la République. Il y a eu un contact entre les autorités françaises et canadiennes, mais sécuriser deux lieux de vote était difficile.»

Les conditions d’accès au Collège Stanislas, situé dans l’arrondissement d’Outremont, qui accueille les 24 bureaux de vote réservés au 58 000 Français de Montréal inscrits sur les listes électorales consulaires, seront cependant améliorées. Un accès spécial pour les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite sera mis en place, ainsi qu’un autre réservé aux femmes enceintes et aux parents accompagnés d’enfants de moins de 5 ans. Des panneaux d’indication vont également être posés.

Plusieurs points d’entrée seront également ouverts afin de réduire le temps d’attente, qui était considérable lors du premier tour. Le 22 avril dernier, près de 23 000 Français de Montréal se sont déplacés au Collège Stanislas. Tous ont dû affronter une file de 1,5 km, ce qui a entraîné des délais d’attente de deux à trois heures, avant de pouvoir réaliser leur devoir civique.

Pour faire face à cette situation inédite et permettre aux électeurs qui se sont déplacés de voter dans les temps, les organisateurs avaient tardivement obtenu l’autorisation du ministère des Affaires étrangères d’accueillir les citoyens français jusqu’à 22h30. Initialement, les bureaux de vote devaient fermer à 20h. Ces horaires resteront identiques pour le deuxième tour qui opposera Emmanuel Macron et Marine Le Pen, mais «une certaine souplesse le soir» devrait être à nouveau mise en place, assure Frédéric Lefebvre.

Concrètement, toute personne présente dans la file d’attente avant 20h sera autorisée à voter.

Face à cette situation inédite, une pétition avait été lancée par Yan Chantrel, candidat socialiste aux prochaines élections législatives et résidant montréalais afin d’ouvrir notamment un deuxième lieu de vote. Celle-ci a été signée par 5 000 Français de Montréal. Les représentants montréalais de plusieurs partis politiques (En Marche, Insoumis, Parti socialiste et Les Républicains) s’étaient également réunis afin de pousser le Consulat à revoir son dispositif.

Les résultats du premier tour à Montréal
36,09% Emmanuel Macron
29,64% Jean-Luc Mélenchon
13,83% François Fillon
9,42% Benoît Hamon
6,36% Marine Le Pen
1,59% Nicolas Dupont-Aignan
1,47% François Asselineau
0,77% Philippe Poutou
0,39% Jean Lassalle
0,23% Jacques Cheminade
0,22% Nathalie Arthaud

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!