Archives Métro

L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) juge que le projet de développement immobilier envisagé sur le site de l’ancien Hôpital de Montréal pour enfants manque de logements destinés aux familles et que les espaces verts pourraient couvrir une plus grande superficie.

Dans son rapport rendu public mercredi, l’office a indiqué qu’avec quelques modifications, «le projet peut faire école, aussi bien par des composantes sociales et communautaires complétant le volet privé que par l’approche de collaboration privilégiée tout au long du processus».

Dans les plans préliminaires publiés en décembre dernier, le promoteur Devimco a proposé de démolir l’ancien hôpital vendu par le gouvernement du Québec à la suite du déménagement de l’Hôpital de Montréal pour enfants sur le nouveau site du Centre universitaire de santé McGill, excepté l’ancienne résidence des infirmières qui sera restaurée. Il veut plutôt ériger six tours de 20 à 32 étages, occupées par un centre communautaire, un hôtel, des commerces et près de 1400 logements. Le quart de ceux-ci seront des condominiums et près de 15% seront destinés à des familles et des personnes âgées, d’après la proposition du promoteur qui est chiffrée à 400M$.


Les plans préliminaires du projet immobilier de Devimco envisagé sur le site de l’ancien Hôpital de Montréal pour enfants. (Source: Collaboration spéciale)

«[L’OCPM] note que le projet s’éloigne des intentions municipales exprimées dans la Stratégie centre-ville ou encore dans le [Programme particulier d’urbanisme] du Quartier des grands jardins quant à l’accueil des familles et à l’aménagement de milieux de vie conviviaux pour assurer la redynamisation du centre-ville», est-il écrit dans son rapport.

La commission, qui a étudié le projet et a entendu près de 300 personnes, en plus d’analyser les 58 mémoires qui lui ont été transmis, recommande de retrancher l’une des tours de logements locatifs. Elle privilégie d’aménager plus de grands logements destinés aux familles dans la tour de logements sociocommunautaires. Cela permettrait d’augmenter le nombre d’espaces verts et du même coup «de combler les besoins du milieu, notamment pour les activités sportives et récréatives des jeunes, des familles et des aînés du quartier», a écrit la commission.

Devimco prévoyait a priori d’aménager des espaces verts entre les tours, ce qui correspondait à près de 30% du site. Cette proportion pourrait être révisée à la baisse puisque la construction d’une école est envisagée, a indiqué le promoteur en décembre dernier.

La commission a par ailleurs souligné dans son rapport «l’initiative  du promoteur en vue de chercher à répondre aux attentes du milieu» par l’ajout de logements sociocommunautaires, d’un centre communautaire et d’espaces verts dans son projet.

L’administration du maire Denis Coderre n’a pas réagi aux recommandations du rapport de l’OCPM au moment de mettre en ligne. Le promoteur Devimco n’a pas non plus retourné l’appel de Métro.

De son côté, Projet Montréal est somme toute statisfait des conclusions du rapport, tant pour ce qui de la recommandation d’étendre les espaces verts que celles qui visent à ajouter davantage de grands logements destinés aux familles et de construire une nouvelle école dans le quartier. Sa chef, Valérie Plante, a qualifié «d’audacieuse» la suggestion de retirer une tour du projet.

L’opposition officielle s’est toutefois dite déçue que l’OCPM approuve la démolition de la majorité des bâtiments du site. «On aurait aimé pouvoir préserver davantage les bâtiments», a dit Mme Plante. Ces bâtiments se démarquent dans ce paysage. On aurait aimé une mise en valeur du patrimoine architectural.»

Pour Mme Plante, le développement immobilier prévu sur le site de l’ancien hôpital représente un test pour l’administration Coderre. «J’ai hâte de voir de quelle façon l’administration, qui a mis la Stratégie centre-ville de l’avant, va mettre ses culottes et s’asseoir avec le promoteur pour que ce projet aille de l’avant et (…) attire des familles au centre-ville.»

 

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!