Le maire de Montréal, Denis Coderre, presse le gouvernement du Québec à venir en aide rapidement aux sinistrés des inondations qui ont touché la métropole et de nombreuses municipalités de la province au printemps.

«Je demande au gouvernement du Québec de faire certaines vérifications», a clamé Denis Coderre, mercredi, au cours de la réunion du comité exécutif. Le maire de Montréal a fait référence à plusieurs demandes d’indemnisations qui prendraient du temps à aboutir, notamment du côté de résidants de l’Île-Bizard–Sainte-Geneviève. «Des sinistrés ne sont pas contents», a reconnu l’ex-député libéral, avant d’assurer «qu’ils ne sont pas seuls».

Alors que Denis Coderre a promis de parler rapidement avec Martin Coiteux, le ministre de la Sécurité publique, «pour que les choses roulent», ce dernier n’a pas tardé à réagir. Contacté par Métro, son cabinet a précisé que «le gouvernement a été solidaire des sinistrés et nous continuons de les appuyer tout au long du processus de rétablissement».

À ce jour, 4862 dossiers ont été ouverts au Québec et 21M$ ont été versés par l’entremise du Programme d’aide financière spécifique relatif aux inondations survenues entre le 5 avril et le 16 mai 2017, écrit le ministère. Pour la région de Montréal, plus de 900 dossiers sont examinés et plus de 6M$ ont déjà été versés aux personnes touchées.

Des sinistrés en attente
Ces sommes ne sont cependant pas jugées suffisantes par de nombreux sinistrés. Après avoir évalué les dégâts à près de 45 000$, une résidante de la rue Jean-Yves, sur l’île Bizard, n’a obtenu que 10 000$. «On nous a remboursé le nettoyage et la décontamination du sous-sol, mais pas nos biens, s’est désolée Stéphanie Kulisz McLean. On attend toujours des nouvelles du gouvernement et on a vraiment besoin de cet argent pour refaire notre maison.»

Cette dernière s’estime cependant «chanceuse». De nombreux voisins, a-t-elle expliqué, n’ont obtenu pour l’instant aucune indemnisation. C’est le cas notamment de Carol Murray, qui a indiqué avoir dépensé plus de 14 000$.

«Je ne peux plus avancer autant d’argent, a soutenu cette propriétaire de L’Île Bizard. J’appelle plusieurs fois par semaine un représentant du gouvernement et on me dit que notre dossier est en traitement. Mais on a vraiment besoin de refaire notre sous-sol au complet, l’électricité et des murs et on n’a pas les moyens de tout payer sans l’aide du gouvernement.»

«Je veux rapidement savoir combien on va me donner, a quant à lui martelé William Groulx, un autre voisin. Je ne vais pas dépenser 30 000$ si on ne me donne que 10 000$. Je ne peux rien faire, je suis barré mais faut se dépêcher car faut tout doit finir avant l’hiver.»

En raison de cette crue printanière, 438 résidences ont été inondées sur le territoire montréalais et 325 d’entre elles ont dû être évacuées.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!