Yves Provencher/Métro

La Ville de Montréal fait appel à un nouveau consortium de recherche pour améliorer la gouvernance de ses chantiers.

Le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Pierre Desrochers, en a fait l’annonce lors du lancement de KHEOPS, un regroupement de chercheurs internationaux qui veulent que la gouvernance de grands projets fasse plus de place au volet social.

Déjà en fonction depuis quelques mois, le consortium compte une quarantaine de chercheurs répartis dans huit universités au Québec, comme l’Université du Québec à Montréal, au Canada ainsi que sept universités à l’international.

«On veut proposer des modèles de gouvernance qui vont au-delà des enjeux de respect des budgets et des délais et qui incluent les enjeux environnementaux et sociaux», a déclaré lundi la directrice de KHEOPS, Nathalie Drouin, qui compte aussi comme partenaires la Caisse de dépôt et placement du Québec et le Port de Montréal.

Concernant les chantiers montréalais, Mme Drouin a souligné que les chercheurs se pencheront sur les meilleures pratiques permettant d’aller au-delà des modèles des ingénieurs qui se penchent essentiellement sur l’acheminement des matériaux, la construction et la gestion de la mobilité autour des chantiers.

«L’idée générale, c’est de revoir la planification des chantiers au jour le jour, mais aussi de revoir les méthodes de consultation en amont et d’évaluer l’impact social des travaux effectués sur le long terme. Bref, ça va nous forcer à nous poser des questions sur nos façons de faire», a résumé M. Desrochers.

Parmi les dix projets sur lesquels planche KHEOPS, il y a l’instauration d’une table de concertation sur les enjeux sociaux liés à la mise en place d’un réseau de voitures autonomes sans chauffeur.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!