Josie Desmarais Le siège du président du conseil municipal

Le conseiller de Snowdon, Marvin Rotrand demande à la mairesse élue de Montréal, Valérie Plante, d’instaurer le vote secret pour l’élection du prochain président du conseil municipal.

M. Rotrand, qui est aussi le chef de Coalition Montréal, veut profiter de l’arrivée de Mme Plante pour modifier quelques règles et traditions à l’hôtel de ville de Montréal. Après avoir soutenu la chef de Projet Montréal dans la course à la mairie en ayant l’assurance qu’elle instaurera un conseil «moins partisan et plus collégial», l’élu de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce (CDN-NDG), aimerait ainsi «donner plus de pouvoirs aux élus.»

Alors que le président du conseil municipal est normalement proposé à l’assemblée par le maire ou la mairesse de Montréal, Marvin Rotrand, qui siège dans cette enceinte depuis 1992, imagine désormais un vote à bulletin secret.

«Quand le maire dit qu’il veut Monsieur X, il est difficile pour des élus, surtout les nouveaux, d’être contre, explique Marvin Rotrand. Ce type de vote, ça donnerait plus de crédibilité au président et ça lui enlèverait de la pression. Ça enverrait un vrai message d’indépendance et le choix représenterait vraiment le consensus du conseil.»

Est-il intéressé par ce poste? Non, répond M. Rotrand. «Le président doit être 100% à l’aise avec le français», rapporte cet anglophone d’origine.

Le vote secret pour d’élection du président d’une assemblée d’élus est une pratique courante à la Chambre des communes, à Ottawa, mais aussi à l’Assemblée nationale, à Québec.

Le nom de Magda Popeanu, 61 ans, conseillère de ville pour le district de Côte-des-Neiges depuis 2013, circule actuellement pour succéder à Franz Benjamin, premier président d’origine haïtienne du conseil municipal. Élue avec Projet Montréal et vice-présidente déjà de ce conseil de 2013 à 2017, elle pourrait devenir la première femme à diriger cette assemblée dans l’histoire de Montréal.

La nouvelle mairesse, Valérie Plante, n’a pas encore réagi.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!