Todd Korol/La Presse canadienne Le ministre Jean-Yves Duclos

Présent jeudi à Montréal pour présenter l’investissement fédéral visant la construction de logements abordables, le ministre Jean-Yves Duclos est resté flou sur les sommes qui pourraient être investies dans la métropole québécoise.

«Il est trop tôt pour le savoir exactement», a expliqué le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement durable.

«Ça va dépendre de la capacité du mouvement communautaire et social au Québec de faire valoir ses ambitions mais aussi ses habiletés. Mais j’ai beaucoup d’espoirs qu’elles vont être facilement démontrées», a-t-il ajouté, précisant qu’«il y aura beaucoup de travail à faire ces prochaines semaines».

Aux côtés de la nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante, qui a promis au cours de sa campagne électorale la création de 12 000 logements sociaux et abordables, le ministre Duclos a rappelé la stratégie du gouvernement libéral, dévoilée mercredi, qui comprend un investissement total de 40G$ sur 10 ans pour l’ensemble du territoire canadien.

Cette somme doit notamment permettre de réduire l’itinérance de moitié, alors qu’environ 200 000 Canadiens dorment au moins une nuit dehors, chaque année, selon Ottawa. Une allocation canadienne d’aide au logement verrait aussi le jour d’ici 2020. Environ 2500$ seraient offerts chaque année à près de 300 000 familles dans le besoin. Cette aide concernerait 75 000 ménages québécois, a mentionné M. Duclos.

«Montréal et Québec sont particulièrement bien disposés pour profiter du retour du gouvernement fédéral. On a à Montréal un milieu du logement communautaire qui est fort, ambitieux et prêt», a-t-il repris, en déplorant, par le passé «la longue absence» des derniers gouvernements conservateurs mais aussi libéraux.

Le ministre Duclos a également profité pour faire un clin d’œil à la volonté de Mme Plante de créer une nouvelle ligne de métro, avec l’aide d’Ottawa. «Les investissements en transport collectif s’arriment tellement bien avec les investissements en logements. Nous savons que vous êtes très sensible et ambitieuse autour de ces enjeux», a-t-il déclaré en s’adressant à la mairesse de Montréal.

«Je suis heureuse de voir cette volonté du gouvernement fédéral d’investir, a réagi la mairesse de Montréal. Je suis convaincue que nous saurons travailler de concert pour que ces sommes d’argent soient investies là où ce sera nécessaire.»

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!