Yves Provencher/Métro La Biosphère sur l’île Sainte-Hélène.

La chef de l’opposition à la Ville de Montréal et chef de Vision Montréal, Louise Harel, déposera lundi au conseil municipal une pétition d’environ 635 signataires adressée au maire de Montréal, afin de protéger la Biosphère.

Dans une lettre envoyée au maire Tremblay le 23 juillet, Mme Harel fait état de son souhait de «préserver la vocation muséale, éducative et environnementale de la Biosphère».

Selon la chef de l’opposition, «le maire doit exiger le respect du bail, d’une durée de 25 ans, intervenu en 1991 entre la Ville et le ministère de l’Environnement du Canada, d’autant qu’il s’agit d’un legs du gouvernement du Canada pour le 350e anniversaire de Montréal».

Récapitulatif

Le mois dernier, Ottawa avait informé la Ville de son plan de réaménagement dans le but de mettre fin aux activités muséales de la Biosphère. Des discussions sont en cours afin de renégocier l’entente entre la Ville, qui est la propriétaire, et le gouvernement, qui loue l’espace. Projet Montréal demande aussi la protection de la Biosphère. Le parti de Richard Bergeron devrait déposer aujourd’hui une motion au conseil municipal, afin de demander le maintien de l’accès du public à la Biosphère de Montréal.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!