Québec allongera 1G$ au cours des deux prochaines années pour remettre en état les routes de la région de Montréal.

Le ministre des Transports, André Fortin, était de passage mercredi à Montréal pour en faire l’annonce.

En plus des mégachantiers de réfection du pont-tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine et de reconstruction de l’échangeur Turcot, le gouvernement du Québec investira dans le maintien de structures routières très en demande. Le pont de l’Île-aux-Tourtes, l’échangeur se trouvant à l’intersection des autoroutes 13 et 40 ainsi que le tronçon de l’autoroute 40, entre l’autoroute 15 et le boulevard Pie-IX seront visés.

Plusieurs viaducs seront aussi rénovés, sinon reconstruits, notamment sur les boulevards Henri-Bourassa, Côte-Vertu et des Galeries-d’Anjou.

Des travaux d’asphaltage seront par ailleurs réalisés sur l’autoroute 40 entre le pont de l’Île-aux-Tourtes et le boulevard Saint-Charles.

En tout, ce sont 63 chantiers qui seront en fonction en 2018 et 2019 sous la supervision du ministère des Transports (MTQ). Celui-ci estime que ces travaux créeront ou maintiendront 7763 emplois.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a accueilli favorablement les annonces faite par le MTQ. «Les annonces répondent à des besoins précis et notre réseau a des besoins criants», a-t-elle indiqué.

Questionnée à savoir si tous ces chantiers prévus en peu de temps, en plus de ceux de la Ville, ne seraient pas dérangeants pour les automobilistes montréalais, la mairesse a dit que les chantiers devraient être «arrimés» pour éviter les problèmes.

La ligne bleue pour bientôt

André Fortin a indiqué mercredi être en négociations avec le gouvernement fédéral pour ce qui est du financement du prolongement de la ligne bleue jusqu’à Anjou. Le ministre a assuré que le projet, prévu pour une première fois en 1979, irait de l’avant et rapidement. Rappelons que les réserves foncières faites sur les terrains où doivent voir le jour les futures stations sont bonnes jusqu’à la fin de l’année.

Valérie Plante a qualifié d’«encourageants» les propos du ministre Fortin. «Nous attendons avec impatience la conclusion de l’entente entre Québec et Ottawa afin que ce projet tant attendu puisse être lancé rapidement», a-t-elle affirmé. Elle a toutefois ajouté que ce prolongement ajouterait «de la pression sur le réseau de métro qui est déjà saturé». La mairesse a mis de l’avant un projet de ligne rose en campagne électorale pour tenter de désengorger la ligne orange du métro.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!