Josie Desmarais

Le conseiller municipal de Snowdon et chef de Coalition Montréal, Marvin Rotrand, souhaite que la Ville de Montréal fasse pression sur Québec pour que des valeurs caloriques soient indiquées sur les menus des chaînes de restauration.

Il présentera une motion en ce sens à la prochaine réunion du conseil municipal prévue le 26 mars.

En Ontario, une telle mesure est en vigueur depuis janvier pour les chaînes de plus de 20 enseignes et, aux États-Unis, ce sera généralisé en mai, a souligné M. Rotrand. «Ailleurs, ça devient la norme. Je pense qu’on doit revenir à la charge parce que les autres agissent. Pourquoi les Québécois devraient avoir moins d’informations nutritionnelles que dans le reste de l’Amérique du Nord», s’est-il questionné.

En 2015, le conseil municipal s’était déjà positionné à l’unanimité dans ce débat pour faire de la pression sur le gouvernement provincial. Alors que la ministre de la Santé publique, Lucie Charlebois, avait montré une ouverture, s’est souvenu Marvin Rotrand, le ministère de l’Agriculture, des Pêches et de l’Alimentation ne semblait pas ouvert à instaurer une telle règlementation. «Il n’y a aucun mouvement à Québec depuis notre requête de 2015», a souligné le conseiller municipal.

Sondé par Métro, le cabinet du ministre de l’Agriculture, Laurent Lessard, a indiqué que «le gouvernement fédéral aborderait cette question dans sa mise à jour du guide alimentaire canadien», dont la première phase est prévue cette année. «Si tel est le cas, le gouvernement du Québec verra à appliquer les mesures mises en place par le fédéral», a rapporté l’attachée de presse du ministre, Christine Harvey.

Marvin Rotrand souhaite profiter de la prochaine campagne électorale au Québec pour forcer les partis politiques à s’engager fermement. «La santé publique doit être une partie importante de la campagne et je vais inviter le conseil municipal à se positionner sur d’autres dossiers pour déclencher un débat avec tous les partis politiques et pour que les gens puissent faire un choix éclairé au moment d’aller voter», a-t-il averti.

La responsable du développement social au comité exécutif de la Ville, Rosannie Filato, a affirmé en entrevue à Métro que «même si c’est une motion de l’opposition», les élus de Projet Montréal considéreront la proposition de M. Rotrand. «On va faire tout ce qui est dans notre juridiction pour encourager la santé publique», a-t-elle précisé.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!