MONTRÉAL – L’Unité permanente anticorruption (UPAC) mène mardi des perquisitions sur l’île de Montréal, notamment dans des locaux du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), au centre-ville.

Peu d’informations ont été livrées lors des premières heures de cette opération. Ce sont des bureaux administratifs du CUSM qui sont visés, non pas le chantier du méga-hôpital sur le site Glen, dans le sud-ouest de Montréal.

Le service d’enquête sur la corruption, communément appelé l’escouade Marteau, dirige l’opération qui a permis de rencontrer quelques témoins. À 11h00, aucune personne n’avait toutefois été arrêtée.

Dans un communiqué publié en fin d’avant-midi, le CUSM confirme le déroulement de l’opération, ajoutant qu’il s’agit d’une recherche d’information sur le processus d’attribution du contrat de partenariat public-privé associé au site Glen.

La direction du CUSM assure qu’elle collabore entièrement avec les enquêteurs.

Une dizaine d’enquêteurs de l’UPAC ont été dépêchés. Le mandat des agents à l’emploi de l’UPAC est de lutter contre les pratiques de corruption, de collusion et de malversation. La création de l’unité remonte à février 2011.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!