THE CANADIAN PRESS Lise Theriault

À l’approche des élections générales du 1er octobre, les candidats s’activent dans leur circonscription. Tout au long de la campagne, Métro vous propose un aperçu des enjeux de chacune des circonscriptions de l’île. Aujourd’hui : Anjou–Louis-Riel.

Immigration en hausse, vieillissement de la population, arrivée de jeunes familles, la composition de la circonscription d’Anjou­–Louis-Riel est en mutation et représente de ce fait autant de défis pour les candidats qui souhaitent s’y faire élire.

Dans ce contexte, il n’est pas surprenant de constater que l’éducation et la santé y soient les thèmes de prédilection de la présente campagne électorale.

Une personne sur cinq (21,2 %) a 65 ans et plus dans la circonscription et les gens âgés de 75 ans et plus y sont 10,3 %, soit près de 3 % de plus que dans toute la province.

Les soins et les écoles
«Les aînés souhaitent demeurer le plus longtemps possible à la maison. Nous leur en donnerons l’occasion en haussant les budgets pour le maintien à domicile», indique l’actuelle députée Lise Thériault, qui sollicite un sixième mandat pour le Parti libéral du Québec (PLQ).

Les adversaires de Mme Thériault critiquent sévèrement le bilan du gouvernement libéral en matière de santé.

Le candidat péquiste, Karl Dugal, déplore le manque de soins à domicile, l’absence de qualité de vie dans certains CHSLD, la pression exercée sur les proches aidants et la fusion des établissements de santé, qui a semé la confusion.

«Il est temps de redonner à nos aînés les moyens de vivre dignement», affirme M. Dugal.

Un constat partagé par 
Michèle Gamelin, la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ).

«Les demandes pour des médecins de famille et des services de soins à domicile augmentent, mais l’offre de services demeure insuffisante et l’accès en temps opportun fait souvent défaut», dit la fonctionnaire fédérale.

«Les CLSC 24/7, c’est un minimum et il faut employer plus de personnel sur le terrain pour répondre aux besoins criants du secteur de la santé. L’assurance dentaire pour tous et toutes est un moyen concret de remettre des dollars dans les poches des gens et de prendre soin de leur santé», propose pour sa part Marie-Josée Forget, la candidate de Québec solidaire (QS).

Si les aînés demeurent en nombre important dans la circonscription, les jeunes familles ne sont pas en reste. Les enfants âgés de moins de 14 ans représentent 16,6 % de la population d’Anjou–Louis-Riel.

L’augmentation du nombre d’élèves exerce une pression sur les établissements scolaires, qui ont besoin d’être agrandis et rénovés. Un manque de classes se fait sentir et, comme il est conjugué à la vétusté de certains établissements, il est urgent d’agir, croit le candidat péquiste.

«Le service de garde de l’école Wilfrid-Pelletier n’a même plus de local qui lui est réservé. Les enfants restent dans les classes», constate M. Dugal, qui est également père de famille.

Une problématique dont se dit bien au fait Mme Thériault, dont le parti propose des investissements pour avoir des écoles modernes et offrir des milieux de vie stimulants aux jeunes, tout en valorisant les enseignants notamment en rehaussant la formation initiale et en partageant les meilleures pratiques pédagogiques et les résultats issus de la recherche.

L’intégration 
des nouveaux arrivants
Dans Anjou–Louis-Riel, la proportion de la population issue de l’immigration est de plus en plus grande. Les immigrants constituent maintenant 33,2 % de la population de la circonscription de l’est de l’île.

Cette nouvelle réalité nécessite l’implantation de mesures pour favoriser l’intégration tant sociale qu’au marché du travail, explique la candidate caquiste, Michèle Gamelin.

«Depuis 20 ans, les services publics ont fondu comme neige au soleil. C’est assez. On a besoin de retrouver le vrai sens d’un contrat social juste et soucieux du plus grand nombre», souligne la candidate de Québec solidaire, Marie-Josée Forget.

Dans les dernières semaines de la campagne électorale, s’il y a une chose sur laquelle s’entendent tous les candidats, c’est le désir de faire une campagne positive afin de laisser parler la démocratie.

Candidats 2018

  • Karl Dugal, PQ
  • Marie-Josée Forget, QS
  • Michèle Gamelin, CAQ
  • Lise Thériault, PLQ

Résultats 2014

  • Lise Thériault (PLQ) 50,81 %
  • Yasmina Chouakri (PQ) 23,19 %
  • Richard Campeau (CAQ) 16,83 %
  • Marlène Lessard (QS) 7,75 %
  • Annibal Teclou (Parti vert) 0,96 %
  • Raphaël Couture 
(Option nationale) 0,47 %

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!