Yves Provencher/Métro

La Ville est en bonne voie pour atteindre son objectif en matière de sécurité, même si elle ne se donne pas toujours les moyens annoncés.

Depuis la mise en œuvre du Plan de transport il y a cinq ans, le nombre d’accidents corporels a baissé de 25 % sur le territoire de la Ville. Cette dernière est donc en bonne voie d’atteindre son objectif de réduction de 40 % en 10 ans. Des fonctionnaires de la direction des Transports conviennent toutefois que la deuxième partie du chemin sera plus difficile à franchir.

Ces chiffres ont été obtenus en marge du lancement de la nouvelle campagne de sécurité routière annoncée jeudi en partenariat avec le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Pour obtenir de tels résultats, «il faut travailler sur trois fronts, soit sensibiliser la population, faire respecter le Code de la sécurité routière et sécuriser les rues et les intersections», a déclaré l’élu responsable de la Sécurité publique, Claude Trudel.

Si son collègue aux Transport, Michel Bissonnet, a vanté les réalisations de la Ville en citant notamment la limitation à 40 km/h sur les rues résidentielles et la sécurisation de 136 carrefours depuis 2007, c’est tout de même 50 % de moins que prévu, si on se fie au bilan 2008-2012 du Plan de transport.

La campagne 100 % vigilant dans mon arrondissement s’adresse aux piétons, aux cyclistes et aux automobilistes en les invitant à faire preuve de vigilance au cours de leurs déplacements, surtout aux intersections. «En 2011, 70 % des collisions mortelles ont eu lieu à une intersection», a rappelé Pierre Brochet, directeur adjoint au SPVM.

Opération 100% vigilant- résultats

  • 1300 contraventions ont été distribuées mercredi
  • 1000 automobilistes ont reçu des contraventions, 270 piétons en ont reçu une et 30 cyclistes
  • 100 policiers étaient concernés par l’opération

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!